Résolutions 2013

Ianick Marcil

Ianik Marcil

Ianik Marcil: Créer de la richesse

C’est bien beau, la justice sociale, la démocratie économique et le bien-être collectif, mais encore faut-il d’abord créer de la richesse, assurent les «lucides» et autres notaires de province. Soit. En 2013, je créerai de la richesse. Je m’en remets à Jean Bodin qui affirmait en 1576, dans l’une des premières réflexions modernes sur la politique et l’économie, qu’il n’y a d’autre richesse d’une nation que les citoyens qui la constituent et plus particulièrement leur inventivité et leur travail. Je tenterai de créer de la richesse en aidant de mon mieux, en donnant une voix à ceux qui peinent à se réaliser dans le travail et la créativité. Lutter pour que tous aient accès au travail et à la parole, c’est créer de la richesse véritable.

- Propos recueillis par Simon Jodoin

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Nous avons demandé à quelques acteurs de la scène culturelle québécoise quels étaient leurs souhaits et résolutions pour l’année 2013: les erreurs à ne pas répéter, les comportements et actions à éviter ou à valoriser pour faire évoluer notre culture et la garder en santé.

Chroniques