Sarah Burke n’est plus…

20 janvier 2012 11h47 · Stéphanie Alcaraz Robinson

Sarah Burke, la célèbre skieuse reconnue pour son style acrobatique et excellente en half-pipe est décédée hier suite à un accident. Elle ne se sera jamais remise de ses blessures lors d’une pratique de ski.La Canadienne était une féroce militante, luttant pour que les femmes soient admises à certaines compétitions et « lobbyant » pour que le demi-lune figure aux Olympiques.  Elle était d’ailleurs la favorite pour la médaille d’or aux Jeux de 2014, à Sotchi. Juste comme ça, les hommes ont également profité de cela: la discipline n’est pas uniquement féminine!

Celle qui a déjà figuré dans la liste  des 100 femmes les plus sexy en 2006 (selon la revue pour homme FHM) était d’une beauté époustouflante. Mais ce n’est pas de cela dont je veux parler. Cette femme, qui est devenue un modèle pour les jeunes athlètes féminines, n’a pas eu peur de foncer, de mordre dans la vie à pleine dents et de faire reconnaître l’apport des femmes dans ce milieu. Elle a su démolir les préjugés, essuyer les refus. Elle se laissait guider par sa passion inégalable et est une inspiration pour tous ceux qui ont un rêve. La jeune femme d’Ontario faisait ce qu’elle aimait.

Déjà, fusent de partout les commentaires sur la sécurité de ce sport. Il y a quelques années, sur la même piste, un autre skieur populaire, Kevin Pearce, (merci TURRÉ!)  s’était blessé et a abandonné sa passion. C’est un sport effectivement très dangereux, qui demande un effort énorme et une technique parfaite. Et encore, Sarah Burke l’a prouvé: même ceux qui sont parfaits peuvent être victime d’un accident. Alexandre Thibodeau, champion Olympique, a d’ailleurs révélé à Paul Arcand ce matin que ce saut en était un de « routine »…

L’annonce de sa mort m’a attristé. Je ne suis pas la seule. Sur Twitter et Facebook, les témoignages fusent de partout. Un élan de générosité à d’ailleurs balayé le Canada entier: son hospitalisation (9 jours) dans un suite à son accident à générer des milliers de dollars en frais médicaux ( 55 000$ selon certains médias). Je vais donc contribuer à cet élan et vous donner le lien vers le site web. Si vous voulez aider sa famille, contribuer à son rêve, honorer sa mémoire, je vous encourage à le faire.

Mais surtout, je vous encourage tous à prendre un moment de réflexion aujourd’hui: quels sont vos rêves, vos passions? Pour qui ou pour quoi vous batteriez-vous? Pour quoi n’êtes-vous pas en train de le faire?

Repose en paix, Sarah Burke, toi qui est décédée en faisant ce qui te passionnait.

Partagez cette page

Classé dans :  Humeur, Sport
+ sur le même sujet :  , , , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 2

  • 20 janvier 2012 · 12h36 TURRÉ

    un autre skieur populaire, dont le nom m’échappe en ce moment (je viendrai corriger dès que je trouve son nom) : Kevin Pearce.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Stéphanie Alcaraz Robinson
    Formée en sciences des religions, immigration et communications, je parcours le monde à la recherche de nouveaux sujets d'écriture. Journaliste, pigiste, étudiante et passionée des Canadiens... J'aspire à faire le tour du monde au moins quatre fois. Je compte bien vous en faire voir de toutes les couleurs!

S’abonner au blogue

Catégories