Mes coups de cœur télé 2012

28 décembre 2012 13h38 · Stéphanie Alcaraz Robinson

L’année 2013 qui arrive très bientôt rime avec bilans (de toute sortes) de l’année vient de s’écouler.

Je me prive du plaisir que me procurent la rédaction de longues listes – travail oblige – et me contente de partager mes deux coups de cœur de l’année 2012, soit deux comédiens dont je connaissais l’existence avant cette année, mais qui, pour plusieurs raisons, n’avaient pas encore fait battre mon cœur.

Coup de cœur surprise : Guylaine Tremblay. Je ne suis pas une amatrice de téléromans et quoique son visage et son nom me fussent familiers, je n’avais jamais pris le temps auparavant d’écouter les émissions dont elle était vedette. Avec l’arrivée d’Unité 9, mon téléroman chouchou, tout cela a changé. C’est assez rare que je sois assidue envers une chose aussi superficielle que la télévision, mais mes rendez-vous avec les femmes talentueuses de cette série sont sacrés.

Marie Lamontagne, interprétée fabuleusement par Guylaine Tremblay, est accusée d’avoir tenté de tuer son père. Enseignante de profession, elle débarque dans un univers qui ne lui est pas familier : le milieu carcéral féminin. C’est son histoire, amalgamée à celles des autres détenues, qui est racontée avec intensité et brio.

J’y ai découvert une Guylaine Tremblay qui m’était insoupçonnée : dure, froide, apeurée. Plus on suit l’histoire, plus on s’attache et on découvre un personnage avec plusieurs couches, qui se dénude lentement sous nos yeux. La dure, la froide, l’apeurée laisse place à une palette encore plus variée d’émotions.

Pour moi, Guylaine Tremblay rimait avec Annie et ses hommes, une femme gentille et chouette que tout le monde aime et qui gagne des prix parce qu’elle est sympathique. Maintenant, le talent et la profondeur de celle-ci ne sont plus discutables. Je n’ai plus la même image d’elle. J’ai bien hâte de la redécouvrir encore en 2013. C’est une actrice qui me surprend.

Coup de cœur masculin : Patrice Robitaille. Lui, je l’aimais déjà pour son humour coup de poing et ses rôles de « pas d’allure » — se rasant la poche ou chantant une toune d’Éric Lapointe sur le bol de toilette —. Il me fait éclater de rire, grimacer, me tortiller, bref, c’est une relation très physique!

Dans ma deuxième télésérie chouchou, Toute la Vérité, Patrice Robitaille incarne un rôle plus sérieux : un avocat de la défense. C’est dans ce rôle que j’ai eu tout le loisir de le regarder jouer. Et quel plaisir!

Bien sûr, son rôle n’est pas dénué d’humour. L’humour, ça lui sied merveilleusement bien. Mais c’est l’aspect humain qui m’a charmée : une gêne que l’on devine, une confiance parfois chambranlante, un amour dévoué pour sa compagne, une force tranquille, mais solide. Le personnage qu’il interprète est fascinant.

Encore une fois, pour 2013, je me délecterai de regarder cette série tout aussi amusante que divertissante, malgré les sujets un peu lourds et délicats qu’on y présente.

Quels ont été vos coups de cœur en 2012?

Partagez cette page

Classé dans :  Cinéma, Humeur, Société
+ sur le même sujet :  , , , , , , , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 28 décembre 2012 · 23h53 Venise Landry

    Unité 9 bien sûr !!! Je réagis même trop en la regardant, ils arrivent à me faire oublier que c’est une émission. C’est le summum quand la fiction devient réalité pour le spectateur.

    J’aime Toute la Vérité, mais ce ne serait pas mon autre coup de coeur. En fait, l’autre coup de coeur, c’est O’. On parle ici d’une palette de comédiens qui viennent te chercher. Ce n’est pas dramatique comme Unité 9 mais humain comme des familles aux relations complexes car ils partagent le pouvoir d’une grosse entreprise. Le couple à la tête des enfants : Guy Nadon et Marie Tifo, du gros calibre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Stéphanie Alcaraz Robinson
    Formée en sciences des religions, immigration et communications, je parcours le monde à la recherche de nouveaux sujets d'écriture. Journaliste, pigiste, étudiante et passionée des Canadiens... J'aspire à faire le tour du monde au moins quatre fois. Je compte bien vous en faire voir de toutes les couleurs!

S’abonner au blogue

Catégories