Lost in translation

24 mars 2008 15h12 · Tristan Malavoy-Racine

Il y a quelques jours, était inaugurée à Montréal une conférence d'envergure internationale intitulée «Le Monde de la traduction», réunissant des représentants d'entreprises de traduction, d'interprétation et de technologie provenant d'une quinzaine de pays. Dans ce domaine, la Canada est paraît-il un leader, occupant même, selon certains chiffres, le premier rang dans ce que l'on appelle l'industrie mondiale de la langue. Nous nous en réjouissons, comme nous nous réjouissons d'apprendre que Montréal, grâce à son fort caractère cosmopolite, est un véritable foyer de professionnels de la traduction. Il n'en fallait pas davantage pour que la Ministre du Patrimoine canadien Josée Verner, faisant preuve d'un opportunisme effarant, déclare avec son habituel entrain: «La société canadienne, qui est reconnue pour sa dualité linguistique et sa diversité culturelle, a beaucoup à offrir dans ce domaine.» De la toute petite politique… http://www.mondedelatraduction.com/

Partagez cette page

Classé dans :  Divers

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Tristan Malavoy-Racine

Catégories