Elle approche, cette semaine bénie où les cours font une pause, répit idéal pour profiter à fond des nombreuses activités de plein air. Idées pour les parents, les cassés et les mordus d’adrénaline.

AVEC LES PETITS

Classique des sorties hivernales en famille, la glissade combine gros fun noir, effort minimal et maigres prix. À l’incontournable Centre de glisse Myrand, c’est gratuit pour s’élancer en soucoupe sur l’une des trois pistes prévues à cet effet. Sinon, on paie entre 2 et 8 $ pour avoir droit de passage dans les deux pistes de chambre à air – et, surtout, accès à la remontée mécanique. Les nostalgiques, eux, préféreront sans doute les populaires glissades de la terrasse Dufferin, qui font trembler petits et grands dans leur habit de neige depuis 1884! Sur l’imposante structure de bois de 250 m, bien assis dans un toboggan à l’ancienne, on file à 70 km/h, rien de moins! Ouvert jusqu’à 23h, 2 $ la descente par personne.

GRATUIT, MAIS PAS CHEAP

Le trou laissé par les Fêtes dans votre bas de laine semble sans fond? Pas de souci. Au Camping municipal de Beauport, situé rue de la Sérénité (zen, vous êtes), on skie gratuitement sur un réseau de cinq sentiers totalisant 20 km. On peut aussi faire de la raquette ou patiner dans la forêt, sur une piste éclairée jusqu’à 21h. Pas besoin de portefeuille non plus au Site des sports d’hiver de la Pointe-aux-Lièvres, à Limoilou. L’offre est variée: sentiers de 5 km pour patiner et de 7 km pour marcher le long de la Saint-Charles, plus une butte de 5 m de haut où on peut glisser avec son traîneau, sa crazy carpet ou une chambre à air (qu’on loue pour 3 $). Jusqu’à 22h.

RENDEZ-VOUS CASSE-COU

Vous trouvez que la raquette est un sport de mononcle? Vous êtes mûr pour les sorties d’Activités Éco plein air, un organisme basé à Lac-Beauport. Avec une trentaine de crinqués, vous pratiquerez la raquette hors piste dans la poudreuse jusqu’aux aisselles, dévalerez des pentes comme un skieur et pourrez même vous jeter du haut de parois rocheuses. Des escapades nocturnes sont organisées à Stoneham et à Lac-Beauport durant la relâche: préparez votre lampe frontale et informez-vous au www.ecopleinair.com. Si vous préférez le hors-piste en ski, direction Le Massif de Petite-Rivière-Saint-François: son secteur mont à Liguori, dédié à cette hasardeuse activité, vient d’être augmenté de 26 acres. Sinon, plusieurs pistes balisées sont garantes de sensations fortes, comme celles en sous-bois. Le 28 février, la station entame d’ailleurs joliment la relâche avec un party Mutek au Pub du sommet. Vous avez skié? Eh bien, dansez maintenant!

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres