Rire sans raison Ce n’est pas parce qu’on est heureux qu’on rit; c’est parce qu’on rit qu’on est heureux! C’est […]

Rire sans raison

Ce n’est pas parce qu’on est heureux qu’on rit; c’est parce qu’on rit qu’on est heureux! C’est l’adage des adeptes des clubs de rire. Tous les jeudis soir, ils se réunissent pendant une heure au Studio Bizz pour rire de bon coeur, mais surtout pour rire sans raison. "Il n’y a pas de farces ou de messages particuliers. On déconnecte complètement du mental", explique le président du Club de rire de Montréal, Antoine Laforest. Les sessions de rires débutent par des exercices proposés par l’animateur. "Les gens commencent souvent en riant jaune, puis le rire naturel finit par embarquer. Rapidement, c’est le fou rire général."

On dit que 15 minutes de rire équivalent à 40 minutes de jogging! "Les bienfaits pour la santé sont nombreux. C’est tout d’abord la meilleure arme pour combattre le stress et la tension. C’est excellent pour renforcer le système immunitaire, tandis que sur le plan mental, c’est une bonne façon de se débarrasser de la peur du ridicule." La plupart des exercices peuvent être pratiqués à la maison devant un miroir ou seul dans la voiture, mais comme le rire est contagieux, mieux vaut être contaminé en groupe.

Coût: 5 $ la séance, sans inscription

Fréquence: une fois par semaine, le jeudi, de 18 h à 19 h

: Studio Bizz, 551, avenue du Mont-Royal Est, Montréal, www.clubderirequebec.com

Végé-cuisiner

Marc Hindle est un chef cuisinier et massothérapeute à ses heures qui pratique aussi le yoga. Inutile de préciser que le bien-être est une préoccupation fondamentale pour lui! C’est par une alimentation saine qu’il veut donner l’exemple. Il a donc imaginé une école de cuisine végétarienne où les apprentis cuistots sont initiés à la création de menus variés, mais toujours simples à réaliser. Les ateliers d’une durée de trois heures se développent autour de thèmes centraux comme les petits-déjeuners, les soupes-repas ou encore les salades. Il propose également un atelier pour apporter un peu de nouveauté côté accompagnements. Dehors le riz et les pâtes, bonjour le quinoa, le millet et autres céréales à découvrir!

Coût: 65 $

Fréquence: une seule session de 3 heures par thème

: Café Le Petit Rico, 4210, rue Boyer, Montréal, ecoleculinairevegetarienne.blogspot.com

T-shirt perso

Oubliez la couture et le tricot, le truc à essayer cet hiver en confection vestimentaire, c’est la sérigraphie sur tissu! Par une méthode simple de pochoir papier et encre à l’eau, les participants à l’atelier peuvent créer leur propre t-shirt, leur nappe, ou même une housse de divan complètement personnalisée! "Certains travailleront le même tissu pendant toute la session, alors que d’autres vont avoir de nouvelles pièces chaque semaine", explique l’animatrice du cours, Liette Vidal. Elle se souvient qu’une jeune maman a ainsi créé toute une collection de camisoles et de bavettes pour son bébé dans le cadre du cours. Le Patro le Prévost n’est toutefois pas équipé pour la sérigraphie avec émulsion photo. Les participants doivent donc dessiner leur propre modèle. "Pas besoin d’être un grand dessinateur, on possède aussi des modèles et je suis là pour superviser."

Coût: 87 $ par session

Fréquence: une fois par semaine, le mardi, de 18 h 30 à 20 h 30

: Patro Le Prévost, 7355, rue Christophe-Colomb, Montréal, www.patroleprevost.qc.ca

Modèle réduit, passion immense

L’expression "petit train va loin" n’a jamais été aussi vraie que lorsqu’on franchit la porte du local de l’Association des modélistes ferroviaires de Montréal: 4000 pieds de rails miniatures étalés sur une immense maquette représentant un réseau reliant la Gaspésie à l’Ontario. "Nous sommes des passionnés. Le plus jeune a 23 ans et le plus vieux, 82 ans", explique le secrétaire de l’organisation, Pierre Lalanne. En plus de deux réunions par semaine pour apporter des améliorations au réseau, une simulation impliquant tous les participants a lieu une fois toutes les six semaines. "On fonctionne comme un vrai réseau ferroviaire, avec ses opérateurs et ses aiguilleurs", précise Pierre. Chaque membre a sa spécialité: certains sont calés en électronique, d’autres en menuiserie ou encore en ingénierie. L’Association ouvre ses portes au public le dernier week-end de février, sinon il faut avoir une invitation pour franchir le seuil de La Mecque du modèle réduit!

Coût: 15 $ par mois, membres seulement
Fréquence: 2 fois par semaine, le lundi et le mercredi, à 19 h
: Association des modélistes ferroviaires de Montréal, 891, rue Saint-Paul Ouest, Montréal, www.canadacentral.org

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel