Une consultation dans un centre de beauté qui attire les hommes et qui serait gratuite de surcroît. Séduisant? C’est ce que proposent les cliniques du corps Skins. Ce nouveau concept en esthétisme propose aux messieurs une palette de soins allant de l’épilation – la plus populaire – jusqu’au photorajeunissement, en passant par le traitement de la rosacée et le lipomassage. Julie Ellis, présidente et fondatrice, tenait à ce que la section les concernant soit aussi importante que celle des femmes. "Les représentants de la jeune génération ont déjà commencé à consommer des crèmes en pharmacie. Ceux qui ont 35 ans et plus viennent en consultation… par curiosité." Et ça marche: en une année seulement, la clientèle masculine des sept cliniques Skins (10 en septembre) est passée de 5 % à 25 %, et le but visé pour 2011 est l’atteinte du 50-50.

Les hommes se présentent majoritairement parce qu’ils ont reçu des certificats-cadeaux en massothérapie ou pour un soin du visage. "Souvent, c’est leur première expérience", précise Julie Ellis, qui se souvient d’un client intimidé qui, venu traiter sa couperose grâce à un cadeau de sa femme, s’est détendu après avoir constaté que deux hommes sortaient des salles de soins. Jean-Pierre Ferland devra-t-il désormais chanter "C’est à 30 ans que les hommes sont beaux, après ça dépend d’eux"? Pour info, la Fondation Alo-Skins, pour les gens atteints d’alopécie, sera lancée cet automne. Les enfants qui ont besoin de pièces capillaires en seront la priorité. www.cliniqueskins.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel