C’est la folie depuis deux ans! Les décalques décoratifs envahissent les murs de nos résidences. Or, depuis peu, la tendance va vers une personnalisation des motifs.

C’est une mode qui nous vient d’Europe. Depuis 2005, les Français se sont pris de passion pour le tatouage des murs de leur intérieur, à l’aide de décalques autocollants allant du graffiti stylisé, pour amateurs d’environnements branchés, aux petits animaux imprimés sur les murs de chambres d’enfants. Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que cette mode d’outre-Atlantique s’est introduite chez nous. On en trouve aujourd’hui dans tous les magasins de décoration, d’Omer DeSerres à Réno-Dépôt, en passant par IKEA et Zone.

Le sur-mesure a la cote

Mais depuis l’an dernier, le fin du fin est de personnaliser son décor intérieur. "On constate un engouement pour des motifs personnalisés que nous remettent les clients, du prénom d’un enfant à la photographie d’un pitou apparaissant sur un ordinateur portable", constate Bianca Cloutier, copropriétaire d’Agent vinyle. Plutôt que d’aller choisir un motif dans un magasin généraliste, l’idée est donc de s’adresser à une entreprise spécialisée qui n’a pas nécessairement pignon sur rue, mais qui propose un service personnalisé sur sa plateforme Internet, à l’instar d’Idésif de Laval. "À côté de notre boutique en ligne qui offre un vaste choix de modèles, nous répondons à des demandes à travers le Québec, comme des mères qui veulent reproduire le motif de la couette du lit de leur bébé sur le mur de la chambre à coucher et y ajouter le prénom de l’enfant", observe Nathalie Aeschlimann d’Idésif.

Simple et peu coûteux

À la différence de l’autocollant traditionnel, l’image ou le dessin n’est pas imprimé, mais directement découpé dans la matière. Tout en étant aussi facile à poser qu’un autocollant, l’avantage du décalque en vinyle est donc de ne garder que le motif, sans le support transparent (le papier de transfert est retiré du mur). On a ainsi l’impression que le décor est peint directement sur le mur, d’autant que la plupart des finis proposés sont mats. En outre, la texture des colles acryliques utilisées permet non seulement d’enlever facilement les bulles produites lors de la pose, mais aussi d’éviter d’endommager la surface décorée. Le tout reste à des prix très abordables, allant de quelques dollars (pour des empreintes de pattes d’animal) à une centaine de dollars.

Adresses /

Idésif: 286, 78e Avenue, Laval (sur rendez-vous seulement), 450 543-1511, www.idesif.ca

Agent vinyle: 4523, rue Saint-Denis, Montréal, 514 658-2223, www.agentvinyle.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel