Fred Plamondon a commencé à s’intéresser au monde des DJs il y a plus de sept ans de cela. Depuis, […]

Fred Plamondon a commencé à s’intéresser au monde des DJs il y a plus de sept ans de cela. Depuis, il a joué dans des événements et bars, même s’il se consacre maintenant à sa carrière de professeur de philosophie. À l’époque, les tourne-disques avec vinyles étaient la seule façon de mixer et demandaient un investissement considérable en équipement mais aussi en temps, pour bien maîtriser la technique et parfaire son oreille.

Aujourd’hui, les choses ont bien changé! Même que Panasonic a annoncé le mois dernier qu’il mettait fin à la production de ses tourne-disques Technics. "Ça fait plusieurs années qu’on l’entend, mais c’est la fin pour vrai des tourne-disques. Les prix était rendus aux alentours des 1000 $… Ils sont devenus des objets de collection", constate Alexandre Kano, président de Moog Audio.

Des objets de collection au côté glamour affirmé! À preuve, ces designers de partout sur la planète qui conçoivent des tables à DJ hallucinantes, qu’on pense à l’américain Reynold Rodriguez ou à la Finish Club Deluxe, un petit bijou créé par l’Espagnol Jose Perez Manzana de chez Mödek, une table d’inspiration scandinave au fini lustré. Le seul hic: il faut allonger l’argent, ces objets valant dans les milliers de dollars…

Accessible à tous

"Désormais, tout le monde peut être DJ: ce n’est plus une question de technique, mais de répertoire", constate M. Plamondon. Les tourne-disques ont cédé la place aux Platines CD (tourne-disques avec disques compacts) puis à des logiciels d’ordinateur qui viennent avec une plateforme reproduisant l’allure des tourne-disques, où il est possible de contrôler manuellement ses mix.

Pour les débutants, M. Kano suggère la console de la compagnie Hercules, la MK 4, qui vient avec un contrôleur sur une petite plateforme, un mixeur et une carte de son intégrée qu’on branche en USB sur son ordinateur, et le logiciel Virtual DJ, le tout pour environ 250 $.

Fred Plamondon, de son côté, utilise Torq, qui fonctionne sensiblement de la même façon que la MK 4: "C’est très facile à utiliser, et la machine gère absolument tout, en plus d’inclure un paquet d’outils à DJ comme un échantillonneur, une boîte d’effets sonores… C’est un vrai studio portatif!"

Adresses /

Moog Audio: 3828, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514 284-7434, www.moogaudio.com

Reynold Rodriguez:
www.spacetekusa.com

Mödek: www.modek.es
www.hercules.com/fr
www.torq-dj.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel