Kayak et foie gras! Combiner dégustation de foie gras et expédition en kayak? C’est le concept gourmand que propose Jean-Martin […]

Kayak et foie gras!

Combiner dégustation de foie gras et expédition en kayak? C’est le concept gourmand que propose Jean-Martin Lavoie d’Alsiganteku kayak-aventure-écotourisme. "J’avais envie de faire découvrir les produits locaux du Bas-Saint-François, en plus de ses nombreux attraits", énonce M. Lavoie qui est issu du milieu de l’hôtellerie et de la restauration. Sa jeune entreprise propose dix circuits (demi-journée, journée, soirée) sur la rivière Saint-François et le lac Saint-Pierre. Sous le thème Migration, la Dégustation du terroir est offerte en option avec le circuit choisi. Vous pourriez, par exemple, opter pour La Printanière sur le lac Saint-Pierre où les oiseaux migrateurs pullulent à ce temps de l’année alors que berges marécageuses, sous-bois inondés et canaux secrets sont accessibles. La petite pause de la journée sera alors enjolivée par les produits Les Jardins de l’oie (pâté de fois gras d’oie à l’hydromel, rillettes d’oie à la canneberge, terrine d’oie au porto, craquelins campagnards…). Le menu évoluera au fil de la saison et des autres randonnées à découvrir telles que la populaire Les 30 îles qui explore les bassins, les îlots et les légers rapides de la rivière Saint-François.

819 388-3838, www.alsiganteku.com

Canot au nord du 50e parallèle

Pour encore plus de dépaysement en pleine nature, on s’enfonce dans la forêt boréale afin de suivre la course d’une rivière sauvage au nord du 50e parallèle. Aventuraid offre depuis 20 ans des escapades en canot-camping sur la rivière Mistassibi. Le forfait de sept jours s’amorce avec deux jours en camp fixe, ce qui permet l’initiation et le maniement de canot sur différents parcours environnants, en plus de pouvoir apprécier les meutes de loups en forêt et les sentiers de randonnée. Suit le départ depuis le lac au Foin pour déboucher sur la rivière Brûle-neige qui offre des paysages diversifiés et une descente trépidante. "Si j’avais eu à dessiner une rivière faite pour le canot, c’est celle-ci que j’aurais tracée. Elle nous permet d’y aller progressivement avec des eaux calmes au début et des rapides plus techniques dans la seconde partie", note Gilles Granal, propriétaire et guide d’Aventuraid. Sur la trace des Innus, les participants vivent comme les coureurs des bois les ayant précédés en contribuant aux tâches quotidiennes: installation des campements en plein air, élaboration des repas sur feu de bois, etc.

418 258-3529, www.aventuraid.qc.ca

Lever le voile sur le fjord

Pour s’initier au nautisme à la voile, on se tourne vers une école de formation pour une escapade mariant loisir et apprentissage. Voile Mercator offre un stage élémentaire de deux, trois ou cinq jours sur le fjord du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour les débutants ou initiés qui souhaitent apprendre à manoeuvrer un quillard (bateau équipé d’une quille). À partir de La Baie, les marins traverseront jusqu’à Tadoussac avec un arrêt à Rivière-Éternité reconnue pour ses falaises vertigineuses. Sur le chemin du retour, les couchers sont prévus à L’Anse-Saint-Jean, puis à Sainte-Rose-du-Nord avant de revenir au point de départ. "Les voyageurs profitent des arrêts pour se dégourdir les jambes et visiter les villages, découvrir leurs restaurants et auberges", note Jean-Michel Hébert, directeur des opérations à Voile Mercator. Le volet formation du voyage comprend la familiarisation avec la terminologie marine, l’ajustement de la voilure, les devoirs du chef de bord, l’ancrage, etc. "Comme seules quatre personnes, outre le capitaine, sont admises à bord du navire de 32 pieds, c’est une belle activité pour les familles qui vivent un précieux moment de proximité… les enfants sont aussi appelés à participer à quelques manoeuvres", relate M. Hébert qui ne tarit pas d’éloges à l’égard du fjord "majestueux", "facilement navigable" et "baignable"!

1 888 674-9309, www.voilemercator.com

Croisière aux Îles et vélo

Combiner bicyclette et bateau comme les fameux vélos-péniches en France, mais à la mode bien québécoise! La compagnie CTMA propose parmi son éventail de forfaits croisières aux Îles-de-la-Madeleine le forfait Croisière et Vélo. Le départ a lieu au Port de Montréal pour se poursuivre le long du fleuve Saint-Laurent, en passant par les rives de Québec, Rimouski, Matane et Percé. "On redécouvre alors le fleuve dans toute sa splendeur, sa biodiversité exceptionnelle…", note Léonard Arsenault, responsable marketing et communications au Groupe CTMA. Suivent trois jours d’escale aux Îles. Les cyclistes pourront alors fouler routes et pistes cyclables en direction des principaux attraits, sur des boucles variant de 20 à 65 km. "Les gens forment des petits groupes. On leur remet une carte et les oriente pour qu’ils aient le vent dans le dos, en plus de leur assurer tout le soutien nécessaire." Le navire reste à la portée pour les douches et couchers, mais c’est sur les Îles que les voyageurs préfèrent prendre les repas du soir. Le bateau lève l’ancre au jour 6 en direction de la Gaspésie pour une visite de Percé et de l’île Bonaventure, avant de naviguer près du rocher Percé, dans l’espoir d’apercevoir des baleines. Le lendemain midi, le bateau accoste à Québec pour une journée libre, avant de reprendre la route du retour.

1 888 986-3278, www.ctma.ca

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel