Conjuguer style et confort quand on parle de chaussures, est-ce vraiment possible? Oui, comme le prouvent depuis plus de 30 ans Yves Archambault et son équipe, de la boutique Le Marcheur.

Yves Archambault connaît bien les chaussures. Il en a même conçu pendant une période de sa vie, alors qu’il tenait avec son frère un magasin sur l’avenue Duluth. «On allait magasiner nos peaux dans des tanneries québécoises, qui n’existent malheureusement plus. Mon frère faisait la recherche, et moi je fabriquais de tout: des chaussures, des sandales ajustables, des sacs à main et des ceintures.» Puis, la récession des années 1980 est arrivée, et il a fallu changer de vocation pour demeurer compétitif. «Mais j’ai tout gardé dans un coin, nos formes, nos instruments. On ne sait jamais…», ajoute celui qui aimerait bien, un jour, partager son savoir-faire dans un petit écomusée de la chaussure.

Le confort, une priorité

Dans l’attente, Yves Archambault chausse des milliers de personnes chaque année en se spécialisant dans un créneau, le confort. Aujourd’hui, en dehors des adeptes de talons aiguilles, ce type de chaussures est assez courant. Mais en 1987, quand il a ouvert à son emplacement actuel la boutique Le Marcheur, c’était loin d’être le cas. «Tout est parti de voyages aux États-Unis, où la tendance confort existait. On a vu qu’ici, il n’y avait rien ou presque de proposé dans cette spécialité, alors on a fait un essai.» Il a rentré en magasin 24 paires de marque Rockport, qui se sont vendues en un claquement de doigts. Et le succès a été tel que quelque 2500 paires de cette seule gamme se sont vendues annuellement par la suite. «Il y avait un réel besoin à combler, car il n’y avait encore personne de spécialisé dans cette niche. Aujourd’hui, nous avons plus de compétiteurs, mais nous nous distinguons toujours, car nous connaissons bien notre métier (un des employés de la boutique a une vingtaine d’années de service). Nous pouvons guider les gens selon leurs désirs, ce qu’ils souhaitent faire et la forme de leurs pieds. Et on prend tout le temps nécessaire pour les satisfaire.»

Du style!

Lorsqu’on pense chaussures confortables, ce sont encore souvent les modèles un peu ternes que portent nos grands-mères et les baskets qui nous viennent en tête. Détrompez-vous, toutefois, car chaque marque développe à présent des gammes qui plairont aux gens âgés de 20 à 80 ans. Le Marcheur diffuse pour sa part 17 marques, parmi lesquelles on retrouve des modèles adaptés à tous les goûts et à tous les styles de vie. La working girl adorera, par exemple, chausser des escarpins à talons Ecco, tandis que la jeune fille craquera, dans la même marque, pour une paire de tennis jaune moutarde avec une semelle rose. D’autres étiquettes, comme Keen et Josef Seibel, se sont aussi lancées dans des modèles colorés très confortables. Quant aux hommes, de Nautica à Keen et Jomos, ils ont l’embarras du choix.

Journées découverte

Afin de faire découvrir les nouvelles gammes de la saison estivale, Yves Archambault organisera, tout au long du mois de mai, des journées spéciales de rencontre avec certains fournisseurs. Au programme: cadeaux, concours et rabais. De quoi démarrer du bon pied ce printemps un peu tardif!

 

Le Marcheur

4062, rue Saint-Denis, Montréal

514 842-3007

boutiquelemarcheur.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres