Dans le Sud-Ouest de la France, l’appellation Madiran produit des rouges colorés et très musclés.

Élaborés principalement avec le cépage tannat, les vins du Madiranais impressionnent grâce à leur solide structure et leur excellent potentiel de garde. Le tannat porte bien son nom, car les tannins du tannat sont fermes, voire tanniques. Tout récemment, lors d’une dégustation des vins du Château de Viella, un groupe de dégustateurs a pu constater l’énorme potentiel de vieillissement des vins de Madiran. Le millésime 1998 de Viella montrait encore des signes de jeunesse, malgré ses 12 ans bien sonnés.

Ces rouges solides et structurés exigent plus souvent qu’autrement des plats riches et gras pour atténuer les tannins parfois un brin rugueux. N’hésitez surtout pas à les marier avec la cuisine traditionnelle de la région. Le confit de canard, le cassoulet et le foie gras feront le travail, c’est garanti. Les viandes rouges ou le gibier relevés de sauces riches pourront également créer d’excellents mariages.

Médicinal Madiran

Au cours des dernières années, de nombreuses études ont confirmé l’hypothèse selon laquelle la consommation modérée de vin rouge serait bénéfique pour la santé de notre coeur. En fait, ce sont les polyphénols, des antioxydants présents dans la peau et les pépins du raisin, qui réduisent de façon remarquable les risques de problèmes cardiovasculaires. Selon le professeur et chercheur Roger Corder de l’Institut de recherche William Harvey en Angleterre, le cépage tannat devance le cabernet sauvignon, le nebbiolo, le sangiovese et l’aglianico pour son potentiel médicinal.

Voici quelques potions madiranaises /

Madiran Prestige 2005 Château de Viella, 10516537, 29,45 $
/92

Issu de l’excellent millésime 2005, ce superbe Madiran offre un nez bien boisé aux arômes de fruits noirs, avec la minéralité typique du terroir. Une bouche ample et structurée, un vin corsé mais élégant. Du volume et de solides tannins assurent un long potentiel de garde (10 à 20 ans). Intense, savoureux et persistant. Bougez rapidement car il en reste peu à la SAQ!

Madiran 2006 Château Montus, 705483, 26,90 $
/89

Superbe nez de fruits noirs mûrs et de graphite. Un vin charpenté et bien en chair rehaussé de tannins mûrs qui annonce une belle garde (4 à 10 ans). Un Madiran classique: solide, équilibré et frais comme Alain Brumont sait les faire. De bonne persistance, ce beau pinard se mariera à merveille avec la bavette à l’échalote.

Madiran 2007, Labranche Laffont, 919100, 15,40 $
/87

Un bon Madiran de tous les jours. Au nez: minéralité, champignons (terreux) et un effluve animal. Bouche svelte, tendre acidité, un vin souple et coulant pour cette appellation. Bon équilibre et pointe d’amertume typique en finale. Très bon rapport qualité-prix. Servir avec le cassoulet.

L’aubaine de la semaine en blanc /

Grande Réserve Des Challières 2009 Luberon
France, 346239, 7,95 $
/87

Quelle aubaine! Élaboré avec les cépages grenache, clairette, marsanne et roussanne, cet excellent blanc est particulièrement flatteur pour son prix. Son nez fruité exhalant poire et pomme est rehaussé d’un effluve floral séduisant. Rond et velouté, une tendre acidité et une pointe d’amertume assurent équilibre et fraîcheur. Servez-le à l’apéro ou avec des crevettes simplement grillées.

www.nickhamilton.ca

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel