La gastronomie sort dans la rue avec le Marché du Foodlab. Dégustations, rencontres de chefs et activités design pour découvrir des produits locaux.

En juin dernier, pendant le festival de musique électronique Mutek, le Foodlab naissait sous les yeux du public lors de 5 à 7 gastronomiques. Quatre soirs, autant de chefs et une ambiance décalée: la Société des arts technologiques (SAT) a sorti la gastronomie dans la rue une première fois.

C’était aussi l’occasion pour elle d’annoncer l’ouverture d’un restaurant du même nom, Foodlab, et qui sera inauguré en ses murs. Plus qu’un restaurant, il intégrera un volet de recherche et de résidence ainsi que de la production d’événements.

En attendant cette ouverture officielle le 30 septembre prochain, l’équipe de la SAT s’adonne à une de ses activités préférées: l’événementiel. "C’est un peu le sang dans les veines de la SAT. On a des idées un peu folles, mais aussi une grande force en organisation qui nous permet de les réaliser", explique Frédéric Gauthier, directeur du futur restaurant de la SAT.

Toujours dans l’idée de provoquer des rencontres entre chefs et clients, il a créé le Marché du Foodlab. Au Parc de la Paix, le Marché rassemble en plein centre-ville divers producteurs du terroir, dont les légumes bios de la Ferme de la berceuse et des Jardiniers du chef: la gastronomie sort dans la rue pour un deuxième épisode. "Le but premier est de mettre de l’avant des producteurs d’ici et de faire sortir les chefs de la cuisine dans des contextes simples et abordables", explique le directeur.

Bingo et dégustations

Le Marché du Foodlab présente donc depuis le 25 août diverses activités participatives et gratuites pour la plupart. Parmi elles, le Bingo culinaire les 2 et 3 septembre, durant lequel les participants associeront un numéro à leurs achats au Marché. Les nombres qui formeront le bingo gagnant indiqueront les ingrédients avec lesquels un chef composera une recette.

Afin de valoriser les produits du Marché, deux équipes sont dépêchées. La QV présentera les Apéros Vins nature les 9 et 16 septembre avec deux autres importateurs, Labelle Bouteille et Primavin. "Il faut démontrer aux gens que ce n’est pas si sorcier, acheter des vins d’importation privée", explique Frédéric Gauthier, emballé à l’idée de faire mieux connaître les vins nature, qui devraient constituer la majorité des vins sur la carte du Foodlab. De plus, très impliqué dans la valorisation des ingrédients locaux dans ses recettes, Louis Roy-Potvin, le chef exécutif d’AVOCADO Traiteur, créera des recettes avec les aliments du Marché lors de dégustations locavores les 16 et 17 septembre.

Rond de soupe

En guise de clôture, le 30 septembre à midi, le Rond de soupe du designer culinaire français Marc Brétillot s’amènera à Montréal pour la première fois. Cent-vingt personnes, rythmées par lumières et musique techno, concocteront de manière peu habituelle une soupe au pistou. La gastronomie sort assurément hors de la cuisine. Et avec l’ouverture du restaurant Foodlab, la SAT a probablement des dizaines d’autres scénarios en banque.

Infos /

Le Marché du Foodlab: Parc de la Paix, coin Saint-Laurent et Charlotte, du jeudi au samedi, jusqu’au 1er octobre.

La SAT: 1201, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514 844-2033, www.sat.qc.ca

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres