Elle a ouvert plusieurs cliniques, elle publie des livres, fait dans le prêt-à-manger et s’investit dans différentes causes. La nutritionniste est partout. Portrait d’une femme hyperactive.

Isabelle Huot vient tout juste de publier son neuvième livre, Kilo Solution: une méthode visuelle pour perdre du poids, elle a également lancé une gamme de prêt-à-manger, sans compter ses interventions à la télévision, à la radio et dans les médias écrits. Et ce n’est pas fini! La blonde docteure en nutrition développe d’autres projets. Mais où trouve-t-elle l’énergie pour faire tout ça?

"Quand j’étais jeune, je voulais être missionnaire en Afrique, confie Isabelle Huot. J’ai cependant toujours voulu me spécialiser en gestion de poids. J’ai commencé à m’intéresser aux troubles de comportement alimentaire pendant que je faisais mon doctorat à l’hôpital cantonal universitaire de Genève. Je me suis spécialisée en boulimie et en anorexie." La femme s’est basée sur la méthode de sa collègue Myriam Géhami, elle-même inspirée par le docteur Howard M. Shapiro, utilisant des photos de plats pour faire des choix alimentaires plus éclairés.

Rapidement adoptée par les médias québécois, Isabelle Huot devient également conférencière. En 2009, elle ouvre sa clinique Kilo Solution, dans le Centre Santé Sourire à Verdun. Prônant une approche globale de la perte de poids, elle intègre des psychologues spécialisés et des kinésithérapeutes à son équipe. Après Verdun, elle ouvre deux autres cliniques, l’une à la Place Ville Marie et l’autre à Laval. "J’aspire à grandir de plus en plus, sur la Rive-Sud et à Québec", dit-elle.

"Certes, je suis très présente dans les médias, je suis pigiste, il faut bien que je projette mon avenir, raconte Isabelle Huot. Mais je me vois comme une missionnaire. C’est pour ça que je m’implique dans plusieurs associations, dont le Club des petits déjeuners, pour lequel je révise les menus, Le Garde-manger pour tous, l’expédition Kili 2011, pour laquelle j’ai suivi les participants pendant un an avant leur départ, et, depuis cinq ans, Alimenter le futur, qui distribue des lunchs dans les camps de jour l’été, en collaboration avec Sodexo et Moisson Montréal."

Sa mission, elle l’a trouvée au Québec, particulièrement auprès des enfants de quartiers défavorisés. Et sa méthode est simple: proposer de meilleures options dans nos choix de repas. "Il faut être conscient de ce qu’on mange!" affirme-t-elle.

Prêt-à-manger santé

La nutritionniste vient également de lancer une gamme de prêt-à-manger, une idée qu’elle caresse depuis longtemps. "Dans les livres Kilo Cardio 1 et 2, nous proposions beaucoup de recettes, mais j’ai reçu des commentaires de gens qui trouvaient que cuisiner leur prenait trop de temps. J’ai donc développé une trentaine de repas qui correspondent à tous mes critères en matière de nutrition, sans ajout de glutamate ou autres additifs", explique-t-elle en précisant que ses collations santé seront bientôt offertes en supermarché.

"Je suis gourmande et épicurienne, lance-t-elle. J’aime le vin et manger un bon repas. La gastronomie est au coeur de ma vie. Je passe mes voyages à découvrir des producteurs. Je ne surveille pas mes calories, mais je ne consomme jamais d’aliments transformés, peu de viande, beaucoup de poisson et de fruits de mer et énormément de légumes arrosés d’huile d’olive." Ses conseils pour la rentrée? Être organisé, faire des menus, regarder ce qu’il y a dans le garde-manger, opter pour la variété et essayer de nouvelles recettes.

Info /
www.isabellehuot.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel