Certains restaurants aiment beaucoup les filles. À tel point qu’ils leur offrent parfois le repas. Voilà une façon abordable de changer la routine ces soirs où l’on serait plutôt restées à la maison.

Ces ladies nights gastronomiques ont souvent lieu en début de semaine, moment où les restaurants connaissent une baisse de fréquentation. Il y a cinq ans, lorsque Jonathan Brien a lancé son Mercredi des dames à L’Appartement, le Vieux-Montréal était un endroit tranquille une fois le soleil couché. Cette thématique lui a permis de « créer un achalandage dans le quartier ». C’est aussi un moyen d’attirer une nouvelle clientèle, « les filles pensent à nous lorsqu’elles organisent des fêtes de bachelorettesle week-end », ajoute le propriétaire, qui voit dans le concept une façon de faire un coup de publicité à petit prix.

La recette du restaurateur pour être capable de payer la traite? « Offrir une cuisine simple et abordable. Ce n’est pas le temps de mettre du filet mignon au menu », dit Philippe Van Cleemput, copropriétaire du Bond Lounge-Grill, un restaurant qui célèbre le fameux agent 007.

Dans la plupart des établissements, le menu de la soirée comporte deux services, soit une entrée et un plat principal à choisir parmi une sélection de trois mets (pâtes, volaille ou poisson). Mais dans la vie, rien n’est vraiment gratuit. Les dames doivent donc prendre une ou deux consommations pour manger sur le bras.

Alors que la formule fait courir les filles, les gars semblent oublier que la mention « Bienvenue aux dames » est une superbe occasion pour la drague, suggère le propriétaire du Bond. « Les soirs de ladies night, je peux avoir 3 hommes pour 80 femmes. Quand elles me demandent où ils sont, je leur réponds qu’ils jouent au PlayStation ou regardent le hockey. Allez, réveillez-vous, les gars! »

Des adresses pour manger à l’oeil /

Bond Lounge-Grill

À l’achat d’un martini ou d’une bouteille de vin à deux, le lounge à tapas mijote tous les mercredis un menu d’inspiration grecque et sud-africaine. Dans cet antre où James Bond est vénéré du décor aux cocktails, l’ambiance est intime et décontractée. Côté menu, plusieurs nouveautés pour la mi-octobre sont annoncées. Réservation obligatoire. 101, avenue Fairmount Ouest, Montréal, 514 759-6607, www.bondloungegrill.com

L’Appartement

C’est l’endroit électrique où rameuter ses copines le mercredi pour goûter à sa table éclectique. Après le repas, les filles passent du côté lounge pour danser. Deux consommations alcoolisées obligatoires et possibilité de remplacer le verre par un dessert et/ou une entrée supplémentaire. Réservation requise. 600, rue William, Montréal, 514 866-6606, www.lappartement.ca

La Fontana

Le calme plat règne au Quartier Dix30 le mardi soir, sauf à l’italien La Fontana, qui attire les filles avec sa soirée spéciale Eyecandy Tuesday avec DJ en salle. La glace italienne est reine jusque dans la cinquantaine de martinis que contient la carte. Deux consommations obligatoires. Réservation avant 17h le mardi. Deux services, à 18h et 20h. 6000, boulevard de Rome, local 230, Quartier Dix30, Brossard, 450 656-7776, www.lafontanagelati.com

L’Assommoir

Deux adresses, deux soirées par mois. Avec son impressionnante carte de cocktails, l’établissement s’est bâti une solide clientèle féminine. Reconnu pour ses ceviches et grillades, son menu varie selon l’humeur du chef. Les privilégiées réservent leur place 48h à l’avance sur le site Web. Repas offert avec achat de 10$ d’alcool ou de nourriture. L’Assommoir situé au 112, avenue Bernard Ouest reçoit les dames le dernier mercredi du mois et son frérot du 211, rue Notre-Dame Ouest leur réserve le premier mardi du mois. 514 272-0777, www.assommoir.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel