Les Québécois sont de bons buveurs de vin sur le plan canadien et la SAQ s’en porte bien. Petit retour sur l’état des finances de la Société des alcools.

Selon les états financiers de la SAQ pour le premier trimestre de 2011-2012, la vente et la consommation des boissons alcoolisées commercialisées par notre société d’État se portent plutôt bien.

Durant le premier trimestre de l’année, la SAQ a enregistré une hausse de son chiffre d’affaires net de 25,8 millions de dollars, soit une augmentation de 4,4% comparativement au même trimestre de l’année précédente, tandis que son bénéfice net affiche une augmentation de 5,5%. Le volume de vin vendu a grimpé de 4,2%, alors que celui des spiritueux révèle une légère progression de 2,3%. Le vin demeure la plus importante catégorie vendue à la SAQ, avec des ventes en volume de 34,7 millions de litres, par rapport à seulement 4,4 millions de litres pour les spiritueux. Sur le marché canadien, le Québec demeure bon premier quant à la consommation de vin, mais occupe la dernière place sur le plan des spiritueux.

Au Canada, et particulièrement au Québec, le marché s’avère fort intéressant pour les producteurs de la planète Vin puisque, selon les experts, la hausse des dernières années n’est pas sur le point de ralentir.

Voici quelques suggestions à bon prix pour entretenir la tendance.

Quelques blancs rafraîchissants /

Marques de Marialva 2010 Bairrada, Adega de Cantanhede
Portugal, 626499, 10,80$
/86

Quelle aubaine! Élaborée avec les cépages arinto, bical et maria gomes, cette bonne affaire plaira sûrement aux amateurs de blancs très secs, fruités et légers. Son nez moyennement aromatique propose des effluves de fruits à chair blanche qui rappellent la pomme et la poire. Un blanc équilibré, séduisant et doté d’une belle fraîcheur pour accompagner les sardines grillées.

Château Villa Bel-Air 2009 Graves, Bordeaux
France, 11341679, 22,40$
/89

Dans un style boisé juste (30% de bois neuf) et débordant d’arômes de fruits tropicaux, ce blanc bordelais s’avère particulièrement charmeur. Issu d’un millésime qui a davantage favorisé les rouges, ce très beau blanc des Graves demeure fin et élégant, grâce à une tendre acidité qui assure fraîcheur et équilibre. Un vin savoureux à découvrir avec le saumon grillé.

Et d’excellents rouges /

La Vieille Église 2009 Côtes du Marmandais, Cave du Marmandais
France, 560748, 13,65$
/87

Dans un style frais et élégant, ce rouge de tous les jours séduit grâce à ses saveurs souples et coulantes. Cet assemblage de plusieurs cépages de la région (40% merlot, 25% abouriou, 20% cabernet sauvignon, 10% malbec et 5% cabernet franc) dégage un parfum à la fois fruité et végétal (poivron). En bouche, le vin se révèle moyennement corsé et équilibré. Une union plus que parfaite avec le confit de canard sur salade.

Nerello Mascalese 2009 IGT Sicilia, Di Giovanna
Italie, 11577366, 18,25$
/88

Souvent en assemblage et originaire de la Sicile, voici un bel exemple de nerello mascalese (en cépage unique) issu de la culture bio. Son nez regorge de petits fruits rouges, rehaussé de notes minérales et florales. D’un boisé discret, il charme grâce à sa fraîcheur et à ses saveurs souples. Un rosso suffisamment concentré, doté d’un bel équilibre et persistant à souhait. Une combinaison gagnante avec la pizza aux champignons.

Cum Laude 2008 IGT Toscana, Castello Banfi
Italie, 701938, 30,50$
/90

Élaboré avec les cépages cabernet sauvignon, merlot, sangiovese et syrah, ce solide cru propose matière et structure. Un vin coloré et bien boisé, débordant de fruit mûr et de solides tannins qui annoncent une bonne garde (3 à 5 ans). Ce rouge de style moderne modéré s’avère fort savoureux, et représente bien la nouvelle vague de pinards produits dans cette prestigieuse région qu’est la Toscane. Un délice avec la viande rouge simplement grillée.

www.nickhamilton.ca

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Lire aussi