Les îles de Guadeloupe offrent une variété impressionnante de paysages: plages, volcan, mer turquoise, forêts tropicales… Quoi de mieux pour les découvrir et goûter toutes leurs subtilités que de les parcourir à vélo, le nez au vent!

C’est ce qu’a fait Claude Bédard, passionné de vélo et communicateur professionnel, qui a déjà posé ses roues un peu partout sur le globe. Il a été séduit par son séjour de 10 jours en Guadeloupe, à parcourir Grande-Terre et Basse-Terre (l’île "papillon") ainsi que l’île Marie-Galante.

Pour M. Bédard, la Guadeloupe se laisse mieux apprivoiser à vélo qu’en automobile. "En voiture, tu n’as pas ce plaisir d’arrêter un peu partout et de parler avec les gens. C’est aussi idéal pour découvrir les petits villages très typiques situés à l’intérieur des terres."

Des circuits mémorables

Le globe-trotter à vélo suggère aux vacanciers de planifier divers circuits pour leur voyage, à parcourir de préférence en début de journée, quand la chaleur n’est pas trop intense. Il est aussi possible de marier le vélo à une foule d’activités: plage, plongée sous-marine, trekking, surf, golf, voilier, sources thermales, visites de rhumeries, de bananeraies…

Un incontournable: le circuit qui relie les villages côtiers de Grande-Terre, où se situent la plupart des hôtels (Le Gosier, Sainte-Anne, Saint-François, Le Moule), à la pointe des Châteaux. Située à l’extrémité ouest de l’île, ses récifs rocheux rappelant la forme de tourelles de châteaux sont tout simplement "magnifiques", explique le cycliste. À découvrir au lever ou au coucher du soleil.

Du côté de Basse-Terre, l’ascension du volcan la Soufrière, toujours actif, dévoilera du haut de ses 1500 mètres la forêt tropicale qui s’étend tout autour. Le village de Saint-Claude donne accès à un sentier balisé, où on délaisse le vélo pour les souliers durant une marche de deux heures. "C’est très impressionnant!" assure M. Bédard.

Pour découvrir la Guadeloupe typique, direction Marie-Galante, reliée à l’île principale par un catamaran à haute vitesse. Sur l’île de 160 km2, la route à vélo est belle et agréable, sur la côte ou à l’intérieur des terres, où subsistent des dizaines de moulins à vent. À visiter: une des trois distilleries, où le fameux rhum agricole de Guadeloupe est fabriqué.

Activités à ne pas manquer durant son séjour /

Tour cycliste international de Guadeloupe (août 2012): Chaque année, des dizaines de professionnels du monde entier viennent se frotter aux 1300 km du circuit, qui compte neuf étapes.

Fête du crabe (avril 2012): Depuis 1993, durant la Fête du crabe de Morne-à-l’Eau, le crabe est en vedette et apprêté à toutes les sauces: crabe farci, crabe en tout’sauce, en colombo…

La Route du rhum: C’est en 1978 qu’a été inaugurée la première Route du rhum, une traversée épique de l’Atlantique en voilier, de la France métropolitaine à la France outre-mer. Prochaine édition: 2014.

Le Carnaval de la Guadeloupe (8 janvier au 23 février 2012): Durant le Carnaval, c’est toute la Guadeloupe qui fête! Costumes traditionnels, musique entraînante et défilés enlevants sont à l’horaire.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , ,

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 17 novembre 2011 · 06h46 Catherine Debusne

    Pour les passionnés de costumes traditionnels, je vous signale « La France en costumes traditionnels.Du continent aux tropiques », éditions du Sekoya (vente sur tous les sites Amazon, FNAC…)Dans cet ouvrage homologué au World Guinness Book pour l’étendue de sa recherche, vous pourrez visualiser et comparer les costumes de la France entière, y compris Corse et DON-TOM…

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres