Si vous n’osez pas entrer dans un magasin de vêtements et d’accessoires sport sans vous forger une existence d’athlète de peur de paraître béotien, c’est qu’il y a longtemps que vous vous y êtes pointé.

Il est bien révolu le temps où les boutiques de sport n’attiraient que les spécialistes ou les sportifs émérites. Tant les débutants que les experts ou les sportifs occasionnels peuvent s’offrir des vêtements adaptés et confortables. Une révolution s’est opérée côté style et textile et les commerces ne tarissent pas de nouveautés.

Pour Jacqueline Badeaux de la boutique L’Aventurier, l’important est de satisfaire le besoin majeur du client. Dans ce commerce qui se spécialise dans le vêtement plein-air de milieu à haut de gamme, on sert tout le monde, du week-end wear à la personne qui recherche un vêtement particulier. Leur ligne maison, moins technique et plus abordable, reflète d’ailleurs le nouvel engouement des consommateurs pour ce marché.

Tous les spécialistes insistent sur l’importance de la légèreté du vêtement, de même que sur la capacité de laisser respirer le corps en même temps qu’il l’imperméabilise. Mais, pour Mme Badeaux, bien d’autres critères sont à considérer et une bonne vente ne se fait pas sans écouter les véritables besoins des clients. «Certains ne veulent acheter que du québécois, d’autres recherchent un vêtement confortable pour voyager. Ce qu’il y a de hot cette année est le vêtement de nylon. Il est léger, reste beau et ne change pas de couleur», ajoute-t-elle.

Nylon et polyester sont les textiles vedettes des vêtements sport. On retrouve aussi le polar, le coton, le madras. La gamme de qualité et de styles est aussi vaste que possible. Au chapitre des nouveautés, notons le pantalon de nylon convertible en short qui a fait un malheur cette saison. Des spécialités sont également fort appréciées, telles le bugshirt, particulièrement affectionné par les campeurs et les pêcheurs.
«Chez Hors-la-loi, on mise beaucoup sur la versatilité des vêtements», explique Marlène Dufour, dessinatrice et responsable du développement. «Notre clientèle cible est monsieur-tout-le-monde. Nous avons effectué un nouveau virage pour élargir nos horizons. Nos vêtements sportswear deviennent davantage prêts-à-porter. Nous avons introduit des maillots de bain, une ligne junior et, l’année prochaine, nous aurons une collection pour le golf.»

Les magasins spécialisés, en plus d’intéresser les maniaques du sport, se voient assaillis par les personnes qui n’ont pas nécessairement de besoins pour un vêtement technique mais qui optent pour la qualité. Pour ces derniers, est-il indispensable d’acheter une pièce conçue par des spécialistes? «Nos nylons ont des qualités respirantes, donc nous n’offrons pas du bas de gamme. La différence se fait sentir sur le fait qu’ils ne retiennent pas la transpiration, de même que sur la durabilité», commente Mme Dufour.

Il n’y a donc pas que les performances qui jouissent des qualités d’un vêtement conçu pour le mouvement. Le confort et la durabilité de ces vêtements méritent qu’on s’y attarde. Sans compter que le look des vêtements fabriqués par les pros se distingue par son originalité. Ainsi, même les plus timides ardeurs du sportif débutant peuvent s’exprimer en tout confort et avec style.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel