Pour agrémenter une virée dans Portneuf, dans quel resto devrait-on s’arrêter? Quatre suggestions qui valent le détour, dans quatre municipalités.

PUB SAINT-ALFRED

En mai dernier, telle la citrouille devenue carrosse, un ancien casse-croûte du village de Portneuf s’est vu transformé en sympathique pub-bistro, au grand bonheur des jeunes du coin. Écrans géants diffusant des événements sportifs, système de son qui déchire, spectacles rock en été: l’endroit est convivial, vivant, décontracté… et superbement décoré! On y sirote une des bières de l’attrayante sélection d’importées avec une grillade, un panini, une pizza à pâte mince, un burger revampé ou des classiques plus caloriques comme une poutine ou un club sandwich. Scoop du proprio: une carte plus élaborée sera bientôt disponible, avec notamment moules, poissons et brochettes de fruits de mer.

326, 2e Avenue, Portneuf, 418 913-0531

MAISON DESCHAMBAULT

Depuis près de 20 ans, les accueillants aubergistes de la Maison Deschambault servent une fine cuisine régionale qui a valu à l’établissement une renommée qui déborde largement les limites de la région. Dans cette demeure datant de 1790, on se régale de mets qui mettent en valeur les produits locaux, mais aussi de succulents déjeuners. La question demeure: Y manger le matin ou le soir? Préférer les fèves au lard de canard, les roulés aux oeufs et bacon et les crêpes farcies, ou bien les viandes et poissons joliment apprêtés et les alléchantes entrées, comme le bonbon de brie au vinaigre balsamique et vanille? À moins qu’on passe la nuit sur place, ce qui résoudrait le dilemme…

128, chemin du Roy (route 138), Deschambault, 418 286-3386, www.quebecweb.com/deschambault

SUSHI NAGANO

En 1998, François Drolet et ses trois coéquipiers remportaient la médaille d’or au relais 5000 m de patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques de Nagano. L’athlète s’est inspiré de son expérience lorsqu’il a cofondé Sushi Nagano en 2005, gratifiant même certaines bouchées roulées de noms tout à fait dans le ton, tels le maki Marc Gagnon et le Five Rings. Le petit resto d’une vingtaine de places, au coeur de Pont-Rouge, n’a vraiment rien à envier aux établissements de sushis de la capitale. Fraîcheur et variété sont toujours au menu, au fil des wakamé (salade d’algues), calmars frits, tartares (thon rouge, saumon ou pétoncles), soupes miso et multiples sushis. Ceux qui n’ont pas le poisson en affection seront servis avec le poulet Nagano (mariné dans un mélange de saké, sauce soya, ail et gingembre, puis frit) et sa salade de concombre nippone.

26, rue du Collège, Pont-Rouge, 418 873-2526, www.sushinagano.com

MANOIR DE NEUVILLE

Le long de la route 138, on gagnera à s’arrêter au Manoir de Neuville, qui offre une vue diablement apaisante sur le fleuve – et même sur les ponts Pierre-Laporte et de Québec. On peut déguster là aussi les sushis de Sushi Nagano, mais également des grillades, des fruits de mer, des salades-repas, plusieurs pâtes et pizzas, ainsi que d’excellents nachos. À noter que le volet bistro du menu est offert dans le bar au rez-de-chaussée, pour ceux qui préfèrent une ambiance plus relax ou qui souhaitent digérer en se faisant un petit billard.

469, route 138, Neuville, 418 876-2424, www.manoirdeneuville.com

POUR JOUER DANS LA NEIGE

Véritable paradis du plein air, la Réserve faunique de Portneuf permettra de dépenser les calories ingérées de multiples façons. Située à environ 100 km au nord-ouest de Québec, la Réserve déroule collines et vallées sur 775 km2 et promet des heures de plaisir aux amateurs de ski de fond (58 km de sentiers), de raquette (quatre parcours de 2 à 5 km), de patin, de glissade en chambre à air et même de pêche blanche. Pour profiter pleinement de l’endroit, l’idéal reste encore de louer l’un de ses quelque 40 chalets, presque tous sans électricité, mais avec la plus-value de l’authenticité.

1 800 665-6527, www.sepaq.com/rf/por

Autre façon de s’amuser dans les bois avec les enfants: une expédition dans La Vallée secrète, à Saint-Raymond. Dans cette forêt magique qui abrite les gnomes Tinin-Nains, on se lance dans une chasse aux trésors, munis d’une carte, d’une boussole et de clés. La destination: une cache où on aura droit à un spectacle. Et puisque les gnomes ont des contacts privilégiés avec le père Noël, ils ont invité le sympathique barbu à se joindre à eux pour tout le mois de décembre (jusqu’au 21). Les 2 à 12 ans seront comblés, et les plus vieux pourraient fort bien retomber en enfance.

Réservations nécessaires: 418 875-4408 ou www.valleesecrete.com

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel