Accueil

Jeune, chef et proprio

Jeune, chef et proprio

Pour devenir enfin chefs, pour augmenter leur revenu ou dans le but de passer à la télé, de plus en plus de jeunes cuisiniers veulent avoir leur propre resto. Une mauvaise bonne idée?

Gulîstan, terre de roses : Tu sauras comment être libre Critique

Gulîstan, terre de roses : Tu sauras comment être libre

Premier long métrage de la jeune réalisatrice kurdo-montréalaise Zaynê Akyol, Gulîstan, terre de roses nous fait entrer dans l’intimité des combattantes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan). Un documentaire tout en douceur qui peine parfois à clarifier ses intentions.

Jerk : L'événement Critique

Jerk : L’événement

Il y a quelque chose de terrible dans Jerk de Gisèle Vienne, quelque chose qui s’ancre profondément chez le spectateur pour le déranger bien au-delà de la simple et courte représentation de 60 minutes. Vienne, entourée de ses complices de longue date, offre une expérience théâtrale qui fait l’événement, s’inspirant d’un fait divers lui permettant de dialoguer avec le réel.

Musique contemporaine : L'attrait de l'inconnu

Musique contemporaine : L’attrait de l’inconnu

Musique moderne, musique contemporaine, musique nouvelle… Peu importe comment on la nomme, la musique savante est loin d’être morte. Elle se compose et se joue toujours, que ce soit ici ou ailleurs. Mais qu’en est-il de la vitalité de cette forme de création musicale au Québec? Peu connue du grand public, elle mérite d’être explorée plus avant.

Appel à la résolution Chronique

Appel à la résolution

Fin 2016. Mi-décembre. Je lis un bilan d’Influence Communication qui compile, à toutes les fins d’année, les nouvelles, les tendances,…

L'amour comme un cri étouffant Librairie La Liberté

L’amour comme un cri étouffant

« Tu me tues, tu me fais du bien. » Cette phrase de Marguerite Duras, tirée de Hiroshima, mon amour, mérite absolument sa place en exergue du roman Hiroshimoi de Véronique Grenier, paru aux excellentes éditions de Ta Mère.

Chloe Wise : Le vrai du faux Entrevue

Chloe Wise : Le vrai du faux

Exilée à New York, là où elle suscite l’engouement depuis trois ans, l’artiste montréalaise Chloe Wise fabrique des œuvres hyperréalistes qui, derrière leur apparat luisant, laissent entrevoir une pertinente réflexion sur les fausses représentations qui habitent notre société de surconsommation.