Hey les Grinchs, devenons Pères Noël!

4 décembre 2014 7h49 · Fadwa Lapierre

grinch

Pour Noël, ils ont voulu, une pierre tombale pour la maman partie, des bottes d’hiver, des mitaines, du shampoing, du savon, des présents pour leurs cadets…. Ces souhaits véritables se sont tous retrouvés sur la liste d’enfants puckés injustement par la vie, qui vivent en centre jeunesse.

Il y a 20 ans, Normand Brault et sa compagne Thérèse Guillemette, travaillant avec les enfants sous la DPJ, ont eu la belle idée d’égayer le temps des fêtes de ceux qui ont peur d’être oubliés par le Père Noël. Le concept est simple. On reçoit la lettre qu’un enfant a écrite au Père Noël. On achète et emballe un des items de la liste, selon notre budget, en y joignant une carte personnalisée, signée du Père Noël. Le processus est anonyme.

Le premier Noël, 20 cadeaux ont été distribués par Opération Père Noël. En 2013, plus de 7000 présents ont été offerts à des enfants vivant en centre jeunesse ou provenant de milieux défavorisés (référés par des organismes partenaires) dans 16 régions, allant jusqu’au Nunavik!

atelier op

« C’est en hausse malheureusement, indique Marc Lacasse, lutin aux communications. Cette année, probablement 1000 enfants de plus seront jumelés à des généreux donateurs. Il y a beaucoup d’enfants négligés, sans compter le statut économique précaire; une perte d’emploi, une maladie et les cadeaux sont éliminés. »

Pour ceux qui croient que les cadeaux sont superflus ou poussent à la surconsommation, ils se révèlent plutôt être un baume. Le temps des fêtes est une période difficile pour ces enfants qui se sentent à part et qui sont pour la plupart éloignés de leurs familles.

« On se dit que Noël n’a plus de sens, que c’est trop commercial. Opération Père Noël permet de s’impliquer. Recevoir n’est pas à prendre à la légère, ce cadeau joue beaucoup sur l’estime de soi des enfants et leur intégration. Ça peut être un point tournant dans leur cheminement, un coup de pouce dans leurs épreuves. Beaucoup de nos Pères Noël sont d’ailleurs passés par les centres jeunesse », explique M. Lacasse.

Parfois, plusieurs donateurs se joignent pour remettre des cadeaux plus dispendieux comme des ordinateurs portables ou des instruments de musique pour l’éducation de certains doués.

Il n’est jamais arrivé qu’Opération Noël ne réponde pas à la lettre d’un enfant, même s’il y a souvent des besoins de dernière minute. Une centaine de bénévoles à travers le Québec s’occupent du jumelage, de la cueillette et de la redistribution.

« Opération Père Noël fête ses 20 ans, mais notre souhait le plus cher est que le nombre  d’enfants qui en aient besoin diminue », rappelle M. Lacasse.

Les Pères Noël sont toujours demandés ! Pour les gens qui ne peuvent aller acheter un cadeau eux-mêmes, un don en argent est possible.

Partagez cette page

Babel

Babel, c’est des regards bigarrés qui couvent la culture féconde. Au diable nos différences, à chacun son langage, à chacun ses codes, là où vous voyez la dissonance, nous on voit la connivence.

Faîtes connaissance avec Sonia, Hamza, Fadwa et Dorothée : de jeunes Montréalais aux origines variées qui sautent à pieds joints dans l’espace virtuel pour partager leur regard bien singulier. Passionnés par la vie urbaine, les activités culturelles, les actions citoyennes, les grands débats de société, l’actualité internationale ou ce qui fourmille à Montréal, ils vous charmeront par leur plume et leurs observations!

Le projet est réalisé par le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM), en collaboration avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal, dans le cadre du Plan d’action de la région de Montréal en matière d’immigration, d’intégration et de relations interculturelles (PARMI). Il bénéficie également du soutien financier du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles. Le Voir est partenaire de diffusion du projet.

La sélection des blogueurs de Babel s’est effectuée suite à un concours de recrutement tenu à l’automne 2013. Les étapes de sélection comprenaient la production d’un billet de 500 mots, une lettre de présentation, une entrevue et un test écrit argumentaire. Les places ont été attribuées en fonction des résultats obtenus à ces épreuves.

Les opinions et commentaires exprimés sur ce blogue n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement les positions de l’instigateur du projet ou de ses partenaires.

logos

Auteurs

  • Hamza
    Abouelouafaa
  • Dorothée
    de Collasson
  • Sonia
    Ghaya
  • Fadwa
    Lapierre
  • Ikram
    Mecheri