Sonia Benezra et moi

9 mars 2015 10h02 · Fadwa Lapierre

sonia_benezra2

©Crila

Mon modèle de jeunesse était Sonia Benezra, (après que Julie Masse ait abandonné la musique pour Corey).

Enfant, j’ai des enregistrements vidéo de moi l’imitant, interviewant des invités imaginaires en prenant un accent chantant. Je ne sais pas ce qui m’attirait vers elle, ses gros cheveux noirs comme les miens, ses bijoux clinquants, sa gentillesse ou son métier, mais peu importe, je l’adorais.

J’ai croisé Sonia Benezra au dévoilement des lauréats du top 20 de la diversité, organisé par Médiamosaïque. Depuis trois ans, l’agence de presse cible des personnalités d’influence et leur confère le rôle d’ambassadeur de la diversité. Chacun d’entre eux se démarque dans leur domaine et leur réussite outrepasse leur communauté.

Je lui ai posé une question précise : Croyez-vous que si vous aviez débuté votre carrière en 2015, vous auriez eu la même chance? Est-ce qu’on entendrait votre joli accent à la télé? Sa réponse a été catégorique :

«Non, on ressent une fermeture incroyable, du jamais vu!  Dans le passé, dans les années 90, il y avait plus de possibilités, une réelle ouverture d’esprit. Je ne blâme pas le public, qui est souvent curieux, mais plutôt l’industrie. On voit les même quatre personnes, animées quatre émissions chacune», regrette-t-elle.

On peut dire que Benezra n’a pas la langue de bois.  Loin d’être pessimiste, elle suggère aux recrues de persévérer. «Il faut foncer encore plus aujourd’hui. Moi, la différence m’a propulsée au sommet. Qui veut voir la même image tous les soirs? Le public souhaite de la nouveauté. Il a soif d’apprendre et de partager»

«J’ai fait de la télévision durant 28 ans, et les gens ne savent pas encore que je suis née ici, ajoute-t-elle en riant! Les Grecs me prenaient pour une Grecque, les Espagnols pour une Espagnole, les Libanais pour une Libanaise, les Italiens pour une Italienne, les Marocains pour une Marocaine, i’m everything you need, je ressentais leur besoin de s’identifier! C’est dommage que la télévision actuelle laisse de côté une partie des téléspectateurs.»

Son franc discours m’a laissée pantoise… Lorsque des collègues de travail m’avouent recevoir la consigne de ne pas mettre en ondes des gens ayant des légers accents pour que l’émission sonne vraiment québécois, lorsqu’on entend dans des réunions de production qu’on ne peut pas avoir deux noires, deux asiatiques ou deux arabes invitées à la même émission malgré leur parcours totalement différents, lorsque les animatrices de télévision ont toutes le même numéro de teinture cendrée; je me dis que Sonia Benezra me manque plus que jamais!

Partagez cette page

Babel

Babel, c’est des regards bigarrés qui couvent la culture féconde. Au diable nos différences, à chacun son langage, à chacun ses codes, là où vous voyez la dissonance, nous on voit la connivence.

Faîtes connaissance avec Sonia, Hamza, Fadwa et Dorothée : de jeunes Montréalais aux origines variées qui sautent à pieds joints dans l’espace virtuel pour partager leur regard bien singulier. Passionnés par la vie urbaine, les activités culturelles, les actions citoyennes, les grands débats de société, l’actualité internationale ou ce qui fourmille à Montréal, ils vous charmeront par leur plume et leurs observations!

Le projet est réalisé par le Forum jeunesse de l’île de Montréal (FJÎM), en collaboration avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal, dans le cadre du Plan d’action de la région de Montréal en matière d’immigration, d’intégration et de relations interculturelles (PARMI). Il bénéficie également du soutien financier du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles. Le Voir est partenaire de diffusion du projet.

La sélection des blogueurs de Babel s’est effectuée suite à un concours de recrutement tenu à l’automne 2013. Les étapes de sélection comprenaient la production d’un billet de 500 mots, une lettre de présentation, une entrevue et un test écrit argumentaire. Les places ont été attribuées en fonction des résultats obtenus à ces épreuves.

Les opinions et commentaires exprimés sur ce blogue n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement les positions de l’instigateur du projet ou de ses partenaires.

logos

Auteurs

  • Hamza
    Abouelouafaa
  • Dorothée
    de Collasson
  • Sonia
    Ghaya
  • Fadwa
    Lapierre
  • Ikram
    Mecheri