Visite libre

Catherine Genest
Coordonnatrice à la rédaction de VOIR Québec et fière Gauloise du quartier Saint-Jean-Baptiste. Je me passionne pour l'électro pop, la chanson québécoise, la danse contemporaine, le théâtre actuel et les chats siamois.

Du même auteur
La blogue de Catherine Genest
Petits velours
Satellite 418

Les architectes en herbe d’ULAVAL tronquent le « ing » du parc, transformant un stationnement en oasis de verdure pour l’été.

Une fête foraine décalée réunissant BGL, Diane Landry, Érick D’Orion et plusieurs autres.

Une crypte archéologique qui donne la chair de poule, le décor parfait pour un thriller policier.

Une nuit chez les soeurs

6 juillet 2016

La fois où je suis entrée au couvent.

La Ville de Québec (c’est tout à son honneur) insuffle un peu de folie à l’un de ses quartiers les plus aseptisés et touristiques: le croissant du Vieux-Port.

Une merveille architecturale brille désormais sur Grande-Allée. Blanche, emballée de verre, réellement saisissante.

De 1991 à 2007, le désormais mythique Îlot Fleurie a fait vibrer le cœur des gens de Québec. Il n’en reste toutefois que peu de traces…

Aujourd’hui il y a le grand salon, autrefois c’était la salle des promotions. Une pièce majestueuse qui témoigne de la (belle) époque ou l’Université Laval occupait encore des locaux dans le Vieux-Québec.

Le Parc de l’Artellerie intrigue avec ses grandes étendues gazonnées et son imposante maison blanche. On est allés faire un tour à l’intérieur.

C’est le récit d’une exploration labyrinthique, d’une excursion dans les dédales d’une des institutions culturelles les plus emblématiques de Québec. 

Ouverte depuis un peu plus d’un an, la Galerie 3 fait abstraction du second marché et n’expose que des artistes vivants. D’imposantes et pertinentes figures comme BGL et, actuellement, le duo Doyon-Rivest. 

Joyau Basse-Vilain

11 mai 2016

Construit en 1911, l’imposant bâtiment rouge du boulevard Langelier a successivement abrité une école de métiers, un pavillon du Cégep Limoilou et un CLSC. Aujourd’hui, on y va pour apprendre à danser.

Teintes bonbons, mobilier géométrique et néons aveuglants. La dernière installation de Nicolas Fleming semble tout droit sortie d’une capsule temporelle d’Expo 67.

Quand un ami et/ou collègue de Montréal me demande quoi faire à Québec, je lui suggère inconditionnellement d’aller faire un tour au Pantoum. Ça impressionne toujours la visite de la grand’ ville.

Non, il n’y a pas que des franchises de « fast food » et des déserts d’asphalte (lire : stationnements) à Lévis. 

BCBG, mais accueillant. C’est comme ça que je décrirais le  lobby de l’Auberge St-Antoine. Encore une fois, un lieu répertorié…

Des vieux livres aux allures de grimoires, une bibliothèque ridiculement photogénique, comme figée dans le temps. Trop de gens ignorent encore tout…