Ne manquez rien avec l’infolettre.
Cinéma

Opération Casablanca : Avec ma gueule de métèque

Immigrant sans papiers, un jeune Marocain naïf (Tarik Bakhari, attachant) est arrêté par les autorités suisses qui le prennent pour un terroriste responsable de l’enlèvement du Secrétaire général de l’ONU. Comédie policière dans la veine de la franchise Taxi, Opération Casablanca repose essentiellement sur une suite de quiproquos, de clins d’oeil à James Bond, d’humour slapstick et de personnages pas très loin du burlesque. Afin d’élever le niveau, Laurent Nègre (Fragile) pimente le tout de blagues à caractère politique et religieux, lesquelles font sourire, et de scènes d’action plutôt bien orchestrées. Parmi la distribution, Émile Proulx-Cloutier se démarque par son interprétation amusée d’un maladroit terroriste trifluvien se voulant plus musulman que Mahomet, de même qu’Elodie Yung, par son jeu physique de spécialiste de la torture à l’origami.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie