The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part 1 : Accouchement pénible
Cinéma

The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part 1 : Accouchement pénible

Comme on le craignait, le talent de Bill Condon (Gods and Monsters, Kinsey) se trouve totalement englouti dans les inepties pseudo-romantiques et ridiculement conservatrices de Stephenie Meyer, où une jeune mariée couverte d’ecchymoses décide de garder le fruit de ses entrailles au risque d’y laisser sa peau. Étirant outrageusement la sauce, cette première partie du dernier volet propose des combats confus entre vampires mal maquillés et loups de synthèse, de l’humour tombant à plat, des scènes d’amour dépourvues de sensualité et une omniprésente trame sonore à faire saigner les tympans. Sans doute contaminés par le jeu anémique de Kristen Stewart, Robert Pattinson et Taylor Lautner, qui retire son t-shirt dans les premières secondes du film, soupirent avant de balancer leurs répliques peu inspirées. Si la tendance se maintient, The Twilight Saga: Breaking Dawn – Part 2 sera, à l’instar des autres volets, plus mauvais que le précédent.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!

Ça! + 25 à 40 %
Famille
Du 22 au 30 décembre 2016

Ça!