Le Nord au cœur : Le fabuleux destin de Louis-Edmond Hamelin
Cinéma

Le Nord au cœur : Le fabuleux destin de Louis-Edmond Hamelin

Dans Le Nord au cœur, Serge Giguère accompagne Louis-Edmond Hamelin sur les terres nordiques.

Il n’avait pas remis les pieds à Mushuau-nipi depuis près de 40 ans. Sa visite précédente remontait à 1972, alors que le géographe et linguiste Louis-Edmond Hamelin accompagnait le cinéaste Pierre Perrault. Dans Le Nord au cœur, c’est sous l’œil de la caméra de Serge Giguère qu’il renoue avec ces terres nordiques qu’il qualifie de «lieu mythique du Québec». Ce point de départ devient ainsi l’occasion de mettre en valeur la brillante trajectoire d’un homme remarquable.

Il faut voir le touchant accueil réservé à l’auteur de l’ouvrage Nordicité canadienne lors de son arrivée à Mushuau-nipi en 2009 pour saisir l’ampleur de la reconnaissance que lui accorde la communauté innue. C’est ensuite avec modestie et simplicité que Louis-Edmond Hamelin, âgé de 89 ans, se remémore les grandes lignes de sa carrière. De son premier contact avec les autochtones (dont l’impact sur l’ensemble de son œuvre est majeur) jusqu’à ses récentes observations sur le Plan Nord, en passant par sa passion pour les mots et la marque qu’il a laissée à titre d’intellectuel et de pédagogue, ce défenseur des peuples autochtones dévoile sa fascinante conception du Québec.

Appuyé par de nombreuses images d’archives, ce portrait, vaste et essentiel, fait état de l’amour que porte ce pionnier au Grand Nord. Étant donné son format relativement restreint (88 minutes), et compte tenu de l’importante quantité d’informations qu’il contient, le documentaire semble au final surchargé. Pourtant, on en aurait pris davantage au sujet de l’historique et captivant parcours d’Hamelin, s’il nous avait été proposé en deux volets.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!