Broken City : Cible émouvante
Cinéma

Broken City : Cible émouvante

Un ex-policier (Mark Wahlberg, monolithique) engagé par le maire de New York (Russell Crowe, aussi subtil que son bronzage orangé) pour filer sa femme (Catherine Zeta-Jones, élégante) soupçonnée d’adultère découvre que celui-ci n’est pas blanc comme neige. Première réalisation d’Allen Hughes sans son frère jumeau Albert (From Hell), Broken City est un thriller pétri de clichés qui reprend maladroitement les codes du film noir sans lui insuffler la moindre goutte d’originalité. Au scénario, le nouveau venu Brian Tucker propose des personnages grossièrement esquissés, dont le jeune loup de Barry Pepper se la jouant Bobby Kennedy, auxquels il est bien ardu de s’attacher ou, du moins, de s’intéresser. Quant à la Grosse Pomme, ce n’est certainement pas dans ces cartes postales éculées qu’on en découvrira les beautés cachées.