Ernest et Célestine : Des souris et des ours
Cinéma

Ernest et Célestine : Des souris et des ours

Les dialogues spirituels de Daniel Pennac, les chansons ludiques de Thomas Fersen, les vibrants traits de crayon rappelant le charme suranné des dessins de Beatrix Potter sont parmi les grandes qualités de cette collaboration entre Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar. Dans cette fable sur la marginalité, où l’humour bon enfant prend le pas sur la morale gnangnan, s’ajoutent aussi une atmosphère parfois sombre comme dans les contes les plus cruels, tel Le joueur de flûte de Hamelin, et une palette de couleurs allant des ocres les plus chaleureux aux bleus et verts les plus chatoyants. Enfin, prêtant sa voix à Ernest, Lambert Wilson évoque, par certaines de ses intonations, le regretté Philippe Noiret, tandis que la nouvelle venue Pauline Brunner compose une Célestine pleine de fraîcheur.

Les offres culturelles sur Boutique.Voir.ca

Obtenir plus d’argent pour voir des spectacles? OUI C’EST POSSIBLE!

Ça! + 25 à 40 %
Famille
Du 22 au 30 décembre 2016

Ça!