Ne manquez rien avec l’infolettre.
Cinéma

Cyanure : Relations empoisonnées

Achille (Alexandre Etzlinger) vient d’avoir 14 ans. Autant d’années où son père Joe (Roy Dupuis) a croulé en prison. Alors que celui-ci est sur le point d’être libéré, Achille idéalise son retour, espérant pouvoir enfin connaître une vie familiale normale. Or sa mère (Sabine Timoteo), en quête de stabilité, se montre réticente à l’idée, même si elle a jadis été éperdument amoureuse de Joe. Bancale, cette coproduction Canada-Suisse de la cinéaste Séverine Cornamusaz (Cœur animal) possède un sujet fort qui aurait pu donner lieu à un très beau drame chargé d’émotions. Hélas, on a parfois l’impression que les meilleures pistes filent entre les doigts de la réalisatrice. Au final, entre quelques plaisants segments fantasmés par l’adolescent, Cyanure met de l’avant la sensibilité du nouveau venu Etzlinger, qui se défend plutôt bien.

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie