Ne manquez rien avec l’infolettre.
Cinéma

Upside Down : Chavire mon cœur

Dans cette coproduction France-Canada mettant notamment en valeur les talents du directeur photo Pierre Gill et du compositeur Benoît Charest, l’Argentin Juan Solanas nous suggère un univers où deux planètes coexistent, chacune possédant sa propre gravitation. Ainsi, le ciel du monde d’en bas, marqué par la pauvreté, correspond au sol du monde d’en haut, prospère. Malgré une tour de bureaux reliant ces deux mondes, les relations entre eux demeurent limitées. Or, Adam (Jim Sturgess, attachant) tombe follement amoureux d’Eden (Kirsten Dunst, gracieuse), mais cette liaison interdite pourrait leur coûter la vie. Hormis quelques effets numériques malhabiles pouvant agacer, cette fable romantique est dotée d’un décor fantaisiste visuellement enchanteur. Au final, le récit d’Upside Down, respectant les conventions du genre, est agrémenté de trouvailles ingénieuses, sans pour autant éviter quelques maladresses. 

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie