Entrevue avec Danic Champoux : Autoportrait sans moi: Face à face
Cinéma

Entrevue avec Danic Champoux : Autoportrait sans moi: Face à face

Après deux ans de résidence à l’ONF, Danic Champoux livre Autoportrait sans moi, documentaire où il donne la parole à divers membres de la grande famille humaine.

Lorsqu’il a été sélectionné pour faire partie du programme Artistes en résidence de l’Office National du film, Danic Champoux terminait tout juste le documentaire Séances pour lequel il avait passé une année en oncologie à Cowansville. Alors qu’il venait également de travailler deux ans à l’ONF, on lui a tôt fait comprendre qu’on ne voulait d’un pigiste avec des idées de films pour ce programme.

«Contrairement à ce qu’on peut penser, la résidence n’était pas la continuité des deux ans que je venais de passer à l’ONF, explique le documentariste. On m’a rapidement dit qu’on voulait d’un artiste qui vient s’installer à l’Office de 9 à 5 afin qu’il ne travaille pas sur 40 projets en même temps. Quand je suis arrivé dans le bureau de la productrice Colette Loumède, j’avais ma petite pile d’idées. Elle m’a dit qu’elle me suivrait dans l’un de ces projets, mais que pour elle, ce n’était pas ce qu’elle attendait d’un artiste en résidence.»

Décontenancé, Champoux s’enferme dans son bureau et réfléchit à plusieurs thèmes, à plusieurs idées qu’il affiche sur les murs. Du coup, il comprend qu’il n’a plus envie de consacrer deux ans de sa vie sur le même sujet, mais qu’il ne se voit pas se priver de la présence des gens.

«Je ne voulais pas me priver de cette authenticité que l’on retrouve chez Roger Toupin, épicier variété de Benoît Pilon ou dans le cinéma de Pierre Perrault. J’ai remarqué que lorsque quelqu’un me parle d’un personnage qui l’a marqué, c’est rarement un personnage central, mais une petite madame authentique. J’avais envie de retrouver ce côté pittoresque et charismatique chez plusieurs personnes en faisant un film à la manière d’un homme qui cherche une femme dans une session de speed dating

Souhaitant trouver 150 personnages pour son documentaire, Danic Champoux trouve 500 personnes de différentes générations et de différents milieux prêtes à se prêter aux jeu grâce au fil Twitter et au compte Facebook de l’ONF. À raison de six entrevues d’une quarantaine de minutes par jour, Champoux s’entretient avec ces gens, à qui il a d’abord demandé de remplir un questionnaire, à propos de leur vie de tous les jours, de leurs amours, de leur enfance, de leurs rêves. Au final, il ne restera que 50 intervenants après que Champoux se soit livré au montage pendant neuf mois avec son précieux acolyte René Roberge.

«L’effet que produit le film c’est d’être dans un tunnel, dans le cerveau reptilien, dans un rêve, dans un coma. Certains spectateurs ont eu l’impression d’une naissance, d’un purgatoire. Un spectateur m’a confié qu’il avait eu l’impression d’avoir reçu un coup de batte sur la tête et de ne pas trop comprendre ce qui lui arrivait durant la projection.»

De fait, Autoportrait sans moi peut en décontenancer plus d’un avec ses têtes parlantes sur fond blanc révélant tantôt d’amusantes anecdotes, tantôt de douloureuses expériences. Tour à tour, le documentaire donne l’impression que les participants se confient pour une dernière fois avant le grand voyage – il est vrai qu’on y rencontre le regretté Picolo, truculent itinérant bien connu des résidents du Plateau. À d’autres moments, on croirait des statuts Facebook s’incarner devant nos yeux.

«Le film s’appelle Autoportrait sans moi et ce n’est pas pour rien, rappelle Danic Champoux. Si j’étais peintre, cela ressemblerait à un portrait impressionniste à la manière de Van Gogh. Dans les propos de ces gens, je reconnais mon époque, mes propres douleurs, mes préoccupations, ma sensibilité même si je n’ai pas vécu les mêmes histoires. C’est vrai que cela peut ressembler à un journal Facebook, mais il ne faut jamais oublier que c’est moi qui tiens ce journal.»

En salle le 14 mars. Aussi disponible sur onf.ca et cinemaexcentris.com dès le 14 mars.

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!