Finding Vivian Maier : La nounou joue à cache-cache
Cinéma

Finding Vivian Maier : La nounou joue à cache-cache

Après avoir découvert l’oeuvre colossale de Vivian Maier, John Maloof et Charlie Siskel sont partis à la recherche de cette mystérieuse photographe très douée et en ont fait un long métrage documentaire, Finding Vivian Maier.

L’oeuvre photographique colossale, très riche de Vivian Maier (1926-2009) aurait pu ne jamais voir le jour n’eût été du flair de John Maloof, co-réalisateur de cet intéressant documentaire. En se procurant des boîtes pleines de négatifs lors d’une enchère il y a quelques années, il y découvrit la magnifique oeuvre d’une certaine Vivian Maier, très douée pour la photographie, surtout pour le portrait. Ses recherches sur Internet sur cette dame ne menant à rien, il décida de partir à la recherche de la mystérieuse Vivian Maier. Qui est cette femme et pourquoi aurait-elle caché son oeuvre toute sa vie?

Il découvrira une femme complexe, bohème et plutôt nomade. Au fil des conversations avec des gens l’ayant connue, les réalisateurs apprendront qu’elle a été nounou pour de nombreuses familles, qu’elle a de la parenté dans un village en France et qu’elle avait tendance à ne pas faire confiance aux hommes. Tous s’entendent pour dire que Vivian avait toujours sa caméra au cou.

Plus le film avance, plus le portrait de cette dame s’éclaircit et on découvre les nombreuses facettes de Vivian Maier. Par exemple, on comprend à travers les intervenants que Vivian aimait la compagnie des enfants mais n’était pas pour autant attendrissante. Pour son art, elle les amenait parfois dans des quartiers plutôt glauques des grandes villes et un jour, elle a profité d’un accident de voiture pour photographier un enfant blessé au sol. Ses comportements étranges – elle insistait toujours pour avoir une serrure sur sa chambre à clé pour que personne ne puisse entrer, par exemple – mènent plusieurs des gens interviewés (surtout des membres des familles où elle a habité) à se poser des questions sur ce qui pouvait bien lui passer par la tête pour agir ainsi. On ne comprendra pas vraiment pourquoi elle cachait ses clichés du public, mais une femme et une artiste complexe se dévoile sous nos yeux et c’est ce qui rend Finding Vivian Maier aussi intrigant. 

Quelques années et questionnements plus tard, John Maloof est maintenant le porte-étendand de l’oeuvre de Vivian Maier et s’est donné pour mission de la faire découvrir au monde. L’oeuvre fascinante de Vivian Maier couvre les murs de galeries un peu partout. La grosse question demeure: aurait-elle voulu qu’elle soit aujourd’hui exposée ainsi? Son oeuvre, peut-être. Mais sa vie atypique? Probablement pas.