Beach Rats au FCVQ: Séduction dangereuse
Cinéma

Beach Rats au FCVQ: Séduction dangereuse

Présenté cette semaine au FCVQ et en salle au Québec le 22 septembre, Beach Rats de la cinéaste Eliza Hittman est un récit initiatique où se mêlent dangereusement l’apparence, la séduction et les désirs inavoués dans un Brooklyn chaud mais obscur.

Frankie est un beau jeune homme qui a tout pour lui. Mais il est endeuillé et en perte de contrôle. Il passe beaucoup de temps à flâner avec ses trois meilleurs amis peu recommandables. À la lumière du jour, il séduit une femme, mais le soir, dans le sous-sol de la maison familiale, il discute en ligne avec des hommes plus vieux. Hanté par un appétit homosexuel grandissant, mais avec lequel il peine à se réconcilier («Je ne sais pas ce que je veux», répète-t-il), le jeune homme mêle les cartes et ses actions les mèneront, lui et ses amis, vers quelque chose de dangereusement malsain.

Le désir et l’apparence sont en conflit dans Beach Rats. Le film semble vouloir naviguer entre deux temps: le jour versus la nuit; la séduction versus le désir; la superficialité versus la réalité; le miroir et son reflet. En ce sens, la réalisatrice réussit bien à rendre crédible ce conflit intérieur de Frankie, mais, somme toute, le personnage est difficile à saisir et on peine à s’y attacher réellement. Toutefois, le comédien Harris Dickinson, qui signe ici son premier grand rôle au cinéma et sur qui le film repose, est talentueux et joue bien les zones grises de Frankie. C’est un personnage fort intéressant, tout de même. Il aime provoquer, comme cette scène où il demande à sa fréquentation si elle trouve ça sexy deux gars qui s’embrassent. C’est comme s’il projetait ses propres désirs sur les autres.

Voilà un récit bien construit et une histoire sensible, mais qui n’a pas le poids du célébré Moonlight.

//

Projections le 16 septembre à 19h au Palais Montcalm et le 19 septembre à 15h30 au Théâtre Les Gros Becs. fcvq.ca

Beach Rats (Les bums de plage) prendra l’affiche en version originale anglaise au Cinéma
Cineplex Forum et en version sous-titrée en français au Cinéma du Parc dès le 22
septembre, puis au Cinéma Le Clap de Québec en version sous-titrée en français le 29
septembre.