Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Randonnées en Outaouais : Hors des sentiers battus
#Dossier

Randonnées en Outaouais : Hors des sentiers battus

Lorsqu’on pense à la région de l’Outaouais, on a tendance à l’associer uniquement à la ville de Gatineau ou de Hull. Pourtant, il suffit de s’éloigner légèrement de l’autoroute 50 pour découvrir un paradis de la randonnée où s’alternent forêts mixtes et cours d’eau, parfait pour fuir la canicule.

Kenauk Nature à Montebello

Située à 90 minutes de Montréal, la ville de Montebello comporte l’une des plus belles réserves naturelles privées: Kenauk Nature. Autrefois un domaine seigneurial, son large territoire est désormais en partie un lieu de conservation grâce à un partenariat avec Conservation de la nature Canada. À l’accueil, la carte des sentiers affiche des tracés de plus d’une centaine de kilomètres et, depuis l’été 2018, l’équipe concocte un trajet de longue randonnée sur plusieurs jours.

C’est toutefois le sentier Skymount qui se démarque du lot. D’abord, parce qu’il débute directement depuis l’accueil, mais aussi parce qu’il culmine à une tour de feu. Parsemé de petits ruisseaux qui libèrent de délicieux parfums, tout l’aménagement du parcours est ingénieux: petits ponts de bois, section de pas japonais, et même un impressionnant escalier taillé dans un tronc d’arbre… Chapeau à l’artiste qui maîtrise la scie à chaîne!


Mais le plus intéressant, c’est la tour de feu encore en très bon état. Une petite dose d’adrénaline se fait sentir alors qu’on monte pas à pas dans cette impressionnante tour qui s’élève à 20 mètres dans les airs. Une fois au sommet, la vue qui s’offre aux yeux mérite une pause. On s’imagine alors ce que pouvait être le métier de garde-feu, juché dans cette petite cabane qui tangue légèrement sous le souffle du vent.

Hébergement: camping traditionnel, tipis, yourtes et chalets sont disponibles sur la réserve.

Coup de cœur personnel: la yourte du Héron, spacieuse et lumineuse, située en bordure d’un marécage où l’on peut observer le soleil se coucher sur la réserve.

Parc régional du mont Morissette à Blue Sea

Les résidents du coin adorent le mont Morissette, et avec raison. Accessible gratuitement, ce parc ouvert à l’année a trois sentiers. C’est celui qui porte le numéro 1 qui mène au sommet du mont Morissette, à 400 mètres d’altitude.

Il faut moins d’une heure de marche pour atteindre l’une des plus anciennes tours de feu de la région ainsi qu’un belvédère. Érigés côte à côte, tous deux peuvent être gravis afin d’observer les lacs des environs, dont le lac Blue Sea qui porte bien son nom. Puis, le sentier se poursuit et zigzague en forêt, croisant un refuge, une toilette et un belvédère. Ce deuxième belvédère, doté d’une petite table à pique-nique, est l’endroit idéal pour grignoter avec une vue tout aussi magnifique que celle offerte au sommet.


Bien que la destination soit très belle en été, découvrir le parc pendant la saison automnale est sans hésitation encore plus agréable, puisque les couleurs sont au rendez-vous.

ZEC Saint-Patrice à Sheenboro

Cette randonnée est l’un des secrets les mieux gardés de la MRC du Pontiac, située dans la portion sud-ouest de la région de l’Outaouais. C’est au sein de la ZEC Saint-Patrice, à Sheenboro, que se trouve le sentier rustique du Rocher-à-l’Oiseau. Son nom (Oiseau Rock en anglais) lui vient de la peinture rupestre située sur une paroi de 150 mètres en bordure de la rivière des Outaouais, une œuvre faisant partie du patrimoine archéologique du Canada. Les différents panneaux d’interprétation qui ponctuent ce sentier de 4,5 kilomètres racontent toutes les légendes autour de cette célèbre peinture qui serait celle d’un shaman algonquin. D’ailleurs, peu d’endroits au Québec peuvent se vanter d’avoir des panneaux en français, en anglais et en algonquin!


À première vue, le sentier s’annonce plutôt plat, traversant une forêt dense et variée. Quelques petits ponceaux de bois facilitent la traversée de ruisseaux et plus on avance, plus on remarque l’apparition de monolithes en bordure du sentier. Parfois, ce sont des parois rocheuses, dont les cavités au niveau du sol servaient autrefois d’abris aux peuples algonquins qui habitaient la région. Après une première section plutôt calme, le parcours commence sa montée avec de petites sections plus à pic où des cordes ont été installées sur les arbres afin de faciliter la descente (ou la montée au retour). C’est aussi à partir de là qu’on commence à avoir chaud! Heureusement, un petit lac permet de se rafraîchir à proximité d’un des premiers points de vue. Il est toujours possible de repousser la baignade, puisque le sentier culmine sur une plage. De là, on peut observer l’impressionnante paroi au loin. Pour s’en approcher et avoir la chance de voir de près cette fameuse peinture, il faudra toutefois un canot ou des jumelles.

Sentiers du Pont de pierre à Déléage

À l’été 2018, les résidents de la Vallée-de-la-Gatineau ont mis beaucoup d’énergie à améliorer l’accessibilité de leurs sentiers. C’est le cas de ceux du Pont de pierre, dont la signalisation a été entièrement refaite. En tout, le réseau cumule 2,2 kilomètres de sentiers, une distance plus que raisonnable. Dans une forêt dominée par les cèdres, le sentier de marbre est constitué de formations géologiques vraiment impressionnantes: un pont de pierre et un bain naturel.

Quand on pense aux températures caniculaires qui se sont abattues sur le Québec en été, on souhaiterait avoir davantage d’endroits du genre, où on peut marcher près de l’eau et s’y rafraîchir. Ce sentier est accessible pour toute la famille, puisque sur un terrain plutôt plat. Il fait bon s’y balader tranquillement, le temps d’observer l’écosystème et de suivre le cours de l’eau qui fait tranquillement son chemin jusqu’au lac des Trente et Un Milles. Sur cette immense étendue d’eau, dans une zone du lac nommé la baie Noire, un quai permet aux embarcations, motorisées ou non, d’accéder aux parcours de randonnée.

Hébergement: sur le lac des Trente et Un Milles, la SAGE (Société d’aménagement et de gestion environnementale du bassin versant du lac des Trente et Un Milles) offre la location de divers hébergements, dont une magnifique yourte sur une petite île où la couleur de l’eau translucide rappelle celle des Caraïbes…

Kenauk Nature
1000, chemin Kenauk, Montebello
819 423-5573

Sentier du Rocher-à-l’Oiseau
1, chemin Schyan, Sheenboro
1 800 665-5217

Parc régional du mont Morissette
10, rue Principale, Blue Sea
819 463-2261