Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Fruit Shop : de tout cœur dans le quartier
Histoires

Fruit Shop : de tout cœur dans le quartier

Le Fruit Shop est bien plus qu’une simple épicerie. C’est un petit marché de quartier accessible, convivial et qui a l’environnement à cœur. Ouverte depuis le début du mois de mai sur le Plateau-Mont-Royal, l’entreprise familiale est le lieu de ravitaillement par excellence, où chaque produit trouve sa place dans le panier.

Courses de voisinage

Derrière Le Fruit Shop, on retrouve Yanni et ses deux cousins, Stelio et Peter. Le premier a une longue expérience en restauration et en vente, alors que les deux autres partenaires sont dans le domaine de l’alimentation depuis plus de 15 ans.

Cette passion commune qu’ils ont toujours eue pour le «bien manger» et les produits du terroir ne trouvait pas écho dans les commerces habituels et traditionnels du quartier jusqu’à ce jour. Même si plusieurs commerces d’alimentation ont pignon sur rue, tous sont à leurs yeux de grandes surfaces impersonnelles correspondant moins à l’image de ce qu’ils avaient en tête pour faire leurs emplettes. De ce fait, l’idée d’ouvrir un commerce d’alimentation dans cette partie de la ville a tranquillement fait son chemin.

Ce qu’ils ont à offrir, en plus d’une variété de produits pour plaire à toute la maisonnée, c’est cette proximité avec les clients. «On souhaitait avoir quelque chose de personnalisé, raconte Yanni, où on allait être en contact avec notre clientèle afin de prendre le temps de la conseiller. Déjà, on connaît plusieurs clients par leurs prénoms. C’est ce genre d’endroit qu’on voulait créer.»

Qualité locale

Il y a plein de raisons d’aller faire ses courses sous le toit du Fruit Shop, à commencer par la fraîcheur et la qualité des produits qu’on privilégie à la quantité. D’ailleurs, une grande majorité des aliments sont issus de producteurs locaux dans un but de mise en valeur des produits d’ici.

«On est membre d’une organisation qui s’appelle Arrivage et qui nous met directement en contact avec des fermiers du Québec qui nous approvisionnent, note le copropriétaire. Ils livrent directement ici et nous aussi on va les voir.» Que ce soit au niveau des fruits et des légumes, mais aussi des produits laitiers, de la charcuterie et du fromage, le fleurdelisé n’est jamais bien loin. Aussi, on propose bon nombre de produits biologiques, végétariens et sans gluten.

Un petit creux? Il est possible de repartir les bras chargés de plats faits sur place par la maman, la tante et la cousine de Yanni qui œuvrent dans la cuisine annexée au marché. L’offre est inspirée de l’humeur de la journée et la disponibilité des produits de saison. De cette façon, la fraîcheur est assurée et le choix constamment renouvelé.

En plus de retrouver des produits d’ici, il est possible de dénicher des produits d’ailleurs. Parmi ceux-là, une huile d’olive de Kalamata qui provient du village du grand-père de Yanni. Les clients viennent spécialement pour ça: «Nous avons une clientèle assez jeune et aussi des Grecs, puisqu’ils savent qu’ils vont trouver ici des produits de leur terre natale». Les prix exercés sont compétitifs, même si les produits sont fins et choisis avec soin.

 Emballé vert

Une autre raison d’aller faire son tour chez Le Fruit Shop est sans contredit sa tendance zéro déchet, qui prend une grande place en gérant les invendus. Les légumes et les fruits encore bons, bien qu’un peu flétris, sont repris et réutilisés dans différents plats, évitant ainsi le gaspillage. Que ce soit dans les smoothies, les salades, les jus et les plats préparés, on leur donne une seconde vie.

Dans la même lignée, l’entreprise offre des sacs réutilisables et des contenants biodégradables. «On n’a rien en plastique. Les fruits et légumes frais sont en vrac, c’est pour ça qu’on n’achète pas en grande quantité. C’est plus frais et c’est meilleur pour la santé. Sinon, on encourage les gens à apporter leurs propres contenants.»

Qu’est-ce qu’on mange?

Ainsi, ce type de commerce résume bien l’idée d’un one-stop shop. Cette épicerie de quartier offre autant des produits hauts de gamme que des cannages et des pâtes. On peut donc s’y rendre et trouver de quoi se mettre sous la dent à tout moment du jour.

Ce lieu de rencontres et d’échanges témoigne de nouvelles volontés des consommateurs: celle de manger et d’acheter local, de faire ses achats à pied ou en vélo, de contribuer à l’économie de son quartier et même d’établir des contacts fidèles avec les commerçants du coin. L’épicerie de quartier Le Fruit Shop promet tout ça et souhaite faciliter la vie à tous ses clients. Voilà une belle façon de commencer la journée et d’éveiller sa curiosité alimentaire.