Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Pizzeria NO.900: un amour de pizza à Limoilou
Histoires

Pizzeria NO.900: un amour de pizza à Limoilou

Ouverte il y a un peu moins d’un an à Limoilou, la 19e franchise de Pizzéria No 900 dans la province (et deuxième à Québec) s’est vite intégrée à la vie de son quartier… en grande partie parce que plusieurs membres de son équipe l’ont carrément tatouée sur le cœur.

Résidente du quartier Limoilou depuis une dizaine d’années et forte d’une belle carrière en restauration, Marie-Michelle Berger a approché les associés derrière l’ouverture de la toute première franchise à Québec, sur Maguire: Stéphane Matte, Sophie Laviolette et Charles-Antoine Giroux. Elle n’a pas eu à faire des pieds et des mains pour les convaincre de la pertinence de développer l’offre en pizza napolitaine sur la dynamique 3e Avenue. «En tant que résidente, je trouvais vraiment que c’était un manque», illustre-t-elle avec conviction.

Les associés, auxquels se sont joints les serveurs d’expérience Charles-Antoine Turcotte et Anne-Marie Potvin, ont alors converti leurs nouveaux locaux à la pizza avec l’arrivée d’un puissant four à pizza napolitaine, cuisant la pizza… à 900 degrés Fahrenheit.

Une équipe à l’œuvre

Avec une quarantaine de places en salle et une trentaine en terrasse, le bon fonctionnement de la Pizzeria NO.900 à Limoilou mobilise entre 20 et 30 employés selon la saison, dont une équipe de cuisiniers spécialisés dans la préparation de la pizza artisanale. «Il faut s’occuper du levain et de la pâte à pizza chaque jour, le boulé se fait à la main», illustre Marie-Michelle.

Pour démarrer en force, la franchise de la 3e Avenue a pu compter d’entrée de jeu sur le premier pizzaiolo de Maguire, Charles Labelle. «Il vivait à Limoilou, donc quand il a entendu parler de cette ouverture-là, il a levé la main pour venir», explique celle qui ajoute d’ailleurs qu’elle le considère comme un véritable artiste. «On ne le dit jamais assez! Il est vraiment super! Il a participé à une compétition à Las Vegas l’an dernier et cette année, on espère tous qu’il va aller décrocher une première place.»

Grâce à sa passion pour l’univers de la pizza napolitaine, Charles a pu rassembler une équipe compétente et motivée en cuisine. Du côté de la salle règne une effervescence toute similaire. «Nous aimons les candidats qui veulent apprendre et qui trippent sur ce qu’on fait, et je dirais que c’est ce que nous attirons. Nous avons les mêmes trois serveuses responsables depuis le début.»

De festivités en festivités

Si la chaîne Pizzeria NO.900 célébrait cette année la cinquième année du démarrage de sa première franchise sur la rue Bernard à Montréal, celle de Limoilou s’apprête pour sa part à souligner son premier anniversaire. Afin de remercier la communauté pour son accueil chaleureux, l’équipe de la franchise de Limoilou a prévu chouchouter ses habitués en les conviant à 5 à 7 festif. L’événement, qui aura lieu le 10 novembre prochain, sera sous le signe des bouchées antipasti et des bulles. «C’est grâce à nos clients que l’on connaît du succès et on veut vraiment le reconnaître. On ressent beaucoup d’attachement mutuel.»

Sitôt la première bougie soufflée, le calendrier des Fêtes viendra imposer sa cadence. La pizzéria permet effectivement aux groupes qui le désirent de réserver le restaurant au complet pour leur party de Noël. «On module ça comme les clients le veulent. Ça commence souvent par un apéro avec des charcuteries et du vin mousseux, puis la pizza peut être dégustée en formule assise, chacun pour soi.»

Au cours des prochains mois, une troisième franchise ouvrira dans la capitale, sur la rue Saint-Paul dans le Vieux-Québec. Même si cela ne concerne pas directement les activités de Marie-Michelle, qui se concentre sur la franchise de Limoilou, elle voit l’agrandissement de la famille Pizzeria NO.900 d’un bon œil. La notoriété des chaînes repose, après tout, sur la force du nombre. «Ce concept, si tu t’en occupes bien, en offrant un bon accueil et des produits de qualité, c’est vraiment gagnant!»

Pour sa part, l’équipe de Limoilou estime avoir encore bien du pain sur la planche. «Nous nous sommes notamment donné pour objectif d’aider les jeunes et les familles du quartier. Dès l’ouverture, nous nous sommes associés avec le Service familial d’accompagnement supervisé à Limoilou, mais nous prévoyons faire plus! Nous allons bientôt commencer à collaborer avec le Patro, par exemple.»

À l’image des 21 pizzérias NO.900 existantes, la succursale de Limoilou semble avoir réussi à développer en peu de temps l’ambiance sympathique qui rend l’expérience pizza napolitaine si agréable. Avec quatre ouvertures de plus prévues dans les prochains mois, de nouveaux quartiers pourront bientôt la savourer en toute simplicité…