Composition, lumière et traitement
Photo mobile

Composition, lumière et traitement

Vous en avez assez des photos génériques et un peu moches que vous obtenez chaque fois que vous sortez votre cellulaire pour capturer un instant? Tanné que votre feed Instagram ait l’air d’une peinture à numéros pour daltonien? Vous êtes au bon endroit. Dans ce premier article de la série À l’épreuve de l’instantané, nous vous présentons trois concepts de base qui vous aideront à donner un peu plus de punch à vos photos de cell! 

Cadrage

Un des aspects les plus importants de tout art graphique est ce que l’on appelle la composition. En bref, il s’agit de la façon dont les différentes composantes d’une image sont disposées dans celle-ci. En photographie, c’est en grande partie avec le cadrage que l’on établit notre composition, tout particulièrement quand on croque des clichés sur le fly avec un cellulaire. Alors que la plupart des gens ont le réflexe de placer l’objet qu’ils photographient en plein centre de leur image, il s’agit bien souvent d’une composition faible. Que ce soit un portrait ou une photo de bouffe, essayez-donc de dégager votre sujet du milieu de votre photo en utilisant ce qu’on appelle la règle des tiers. Séparez la hauteur et la largeur de votre écran en tiers, et tentez d’aligner les points les plus importants de votre image sur ces lignes imaginaires.





La plupart des cellulaires offrent d’ailleurs une option pour afficher ces lignes de tiers à l’écran qui vous donneront un bon coup de main.

Finalement, pensez à l’orientation de votre appareil: en général, on a plus de liberté dans le cadrage avec une photo prise à l’horizontale plutôt qu’à la verticale. Mais tout dépend du sujet!

Photo verticale au cadrage pauvre
Photo prise à l’horizontale permettant une composition plus dégagée

Lumière

Le terme «photographie» signifie, librement, «peindre avec la lumière». Il est donc primordial de comprendre l’équilibre entre ombre et clarté pour améliorer votre technique photo. Tout d’abord, à moins d’expressément désirer un effet particulier, il est fortement déconseillé de photographier à contre-jour. Cela signifie de pointer son appareil directement vers la source de lumière. Votre sujet, placé devant celle-ci, se verra complètement obscurci alors que votre cellulaire tentera de rendre l’arrière-plan lumineux distinguable sur votre cliché. Mieux vaut photographier dans l’angle inverse.

Photo prise à contre-jour, obscurcissant le sujet
Photo prise dans l’autre direction, correctement exposée

Certains cellulaires, comme celui utilisé pour cette série (Huawei P30 Pro), ont toutefois de bonnes fonctionnalités HDR (pour High Dynamic Range). En activant cette fonction, le cellulaire prendra plusieurs photos une  à la suite de l’autre pour mieux séparer l’exposition et vous permettre de «déboucher» vos ombres. Il faut faire attention de garder l’appareil aussi stable que possible durant la prise de vue.

Photo sans HDR
Photo prise avec le mode HDR activé

Traitement

Alors qu’il fallait autrefois avoir des dons de chimiste en herbe pour manipuler des photos en chambre noire, tout le monde peut maintenant apporter de nombreux ajustements à ses images sans trop d’apprentissage. Il faut toutefois faire attention, car c’est souvent là que certains exagèrent. La règle d’or, en retouche photo, c’est d’y aller dans la dentelle, de ne pas surutiliser les effets disponibles. Dans le cas contraire, on peut rapidement se retrouver avec une caricature de compte Instagram cheap.

Photo retouchée de façon exagérée
Photo retouchée avec parcimonie, plus agréable à l’oeil

L’idéal, c’est de réussir à capturer autant de l’image finale que vous désirez directement à la prise de vue, pour que les retouches puissent être assez minimales. Par exemple, si vous prenez des photos en extérieur, où le ciel prend une grande part de votre composition, vous pourriez trouver que les couleurs manquent de punch. Facile, vous n’avez qu’à donner un petit coup de saturation à votre image! Il faut y aller en douceur, mais cela devrait redonner un peu de souffle à une photo un peu blême.

Photo originale
Même photo avec un peu de saturation ajoutée

Si vous décidez d’y aller de filtres pour changer l’apparence de votre photo, n’oubliez jamais que vous pouvez toujours régler l’intensité de ceux-ci. Le réglage de base est presque toujours excessif; il est fortement recommandé de baisser le curseur un peu pour ne pas «brûler» vos images.

Photo avec le filtre appliqué à 100%
Même photo avec le filtre appliqué autour de 50%

Présenté par