Tutto Gelato : pour fondre de plaisir
Place publique

Tutto Gelato : pour fondre de plaisir

Que celui qui n’a pas inscrit «manger un gelato» sur sa liste de choses à faire cet été lève la main. Avec la chaleur estivale qui s’installe tranquillement et avec elle, les premiers clichés de cornets sur les réseaux sociaux, c’est le moment de prendre le chemin du Tutto Gelato. Premier glacier italien à Québec, il est toujours aussi prisé 20 ans plus tard. Voici trois bonnes raisons de l’ajouter à vos incontournables de l’été. 

Pour la tradition 

Aller chez celui qui a compris que le plaisir était dans le lait glacé, c’est d’abord faire la découverte de produits riches en tradition. Localisé sur la rue Saint-Jean, Tutto Gelato apporte l’authenticité italienne, comme si on avait les deux pieds dans la grande botte. «Je me fais souvent dire par des gens qui reviennent tout juste de voyage que ça goûte identique à l’Italie, raconte le propriétaire et maître glacier Pascal Dubois. Tout vient d’ailleurs de là: cuillères, équipements et saveurs.»

Les grands classiques sont sa signature: pistache, noisette, citron pressé sur place; la typicité est privilégiée dans ces ultimes douceurs glacées.

Pour la créativité 

Qui a dit que les gelati ne pouvaient pas être funky? Les palais qui aiment oser plongeront langue première dans plusieurs parfums gourmands et créatifs qu’on ne trouve pas ailleurs. Parmi ceux-là, Le Safari, fait de cacao équitable qui provient de l’État insulaire africain Sao Tomé-et-Principe, avec coulis d’hibiscus et vanille.

Le gelato Méditerranée fait aussi l’unanimité parmi les amateurs de gourmandises givrées. Celui-ci est réalisé à base d’amande, mandarine, miel, pistache et figue. «Je fabrique de nouveaux produits uniques à partir des saveurs provenant de mon fournisseur», explique Pascal Dubois. Résultat: des glaces artisanales à l’italienne faites maison avec d’excellents produits minutieusement choisis.

 Pour le prix

Tutto Gelato demeure très concurrentiel par rapport aux autres. «C’est ma philosophie, j’essaie toujours de penser à la petite famille à qui ça peut coûter cher. Ça ne fait pas de sens, donc je tente de garder mes prix au minimum.» Son truc? Faire la plupart du travail en amont. L’artisan glacier importe lui-même ses produits d’Italie, ce qui permet de réduire les intermédiaires et de réussir à obtenir un meilleur prix. Et même si ça coûte cher à fabriquer, il préfère de loin faire moins de bénéfices que de couper les coins ronds dans la confection du produit.

Tutto Gelato, c’est une histoire de savoir-faire, de qualité ainsi que de respect de la méthode traditionnelle. C’est le plaisir du goût avant tout et on en est convaincu dès la première cuillérée.