Ne manquez rien avec l’infolettre quotidienne.
Quindici 15 : la finesse italienne
Place publique

Quindici 15 : la finesse italienne

La grâce à l’italienne, c’est au Quindici 15, rue Bélanger qu’on la trouve. Faisant partie des joyaux cachés de la Petite-Italie, ce charmant restaurant nous fait voyager avec des plats authentiques et bien maîtrisés, sur fond d’ambiance à la Gatsby le Magnifique. Un restaurant haut de gamme qui a tout pour se distinguer. 

Aux fourneaux, on retrouve le chef Vicenzo Russo, qui travaille avec des produits frais et de manière raisonnée, comme l’explique le propriétaire, Ludovic Beauregard. «L’idée derrière la cuisine sicilienne, c’est d’utiliser des aliments de producteurs qui sont près du restaurant. Donc on essaie de recréer ça à Montréal, avec les produits locaux les plus sains possibles.»

Que ce soit par les classiques qui restent toujours au menu comme le risotto au homard, les raviolis maison ou encore le délicat tartare de bœuf, les calmars grillés sur purée de pois chiches en passant par les cavatelli sauce crémeuse à la courge musquée, le chef charme le cœur et le ventre. Les présentations sont délicates et la justesse dans l’exécution des plats se confirme dans chaque assiette.

L’heure du lunch est un bon moment pour avoir un avant-goût de la succulente cuisine. Pour lancer l’été, le restaurant propose d’ailleurs une belle promotion qui se poursuivra durant toute la saison chaude. À l’achat de la table d’hôte du midi débutant à 19$, Quindici 15 offre gratuitement une Birra Fanelli, une bière d’une microbrasserie italienne faite à Montréal.

Élégant et invitant

 L’ambiance calme du tronçon de rue sur lequel est niché le restaurant ajoute au charme. À commencer par la terrasse, l’une des plus belles du quartier en raison de sa luxuriante verdure. S’y mêlent bois brésilien et fer forgé qui donnent un cachet coquet et champêtre à l’endroit, comme le confirme Ludovic Beauregard. «C’est boisé et il y a beaucoup de fleurs de chaque côté. L’esprit qu’on voulait créer était celui d’être un peu comme à la campagne, mais en ville.»

L’expérience se poursuit lorsqu’on passe la porte avec ce décor intimiste garni de toiles de Gustav Klimt. Tout a été pensé jusque dans les moindres détails. Les propriétaires ont joué sur les textures et les matériaux en mariant cuivre, bronze et métal brut. Le style Art déco, avec meubles capitonnés et chandeliers en verre de Murano, donne le ton.

Avec la finesse prime la courtoisie et ce souhait de rester accessible. «On veut que les gens puissent vivre l’expérience du haut de gamme, mais sans payer le prix fort, précise le propriétaire. On essaie de garder un côté convivial qu’on n’a pas toujours dans les restaurants dits nappes blanches.»

Ainsi, ce restaurant chic et festif de la Petite-Italie invite les clients à vivre une expérience gastronomique qu’ils ne sont pas près d’oublier, dans un endroit où toutes les petites attentions sont permises, et ce, du service à l’assiette.