Le meilleur de Chez Lévêque… chez soi
Place publique

Le meilleur de Chez Lévêque… chez soi

Même si nous adorons sortir, notre vie ne nous permet pas tout le temps d’aller au restaurant. Et le temps ou l’envie de cuisiner à la maison ne sont pas toujours au rendez-vous. Alors de savoir que Chez Lévêque, une des bonnes et des plus constantes tables montréalaises, offre à présent des formules alléchantes pour savourer ses meilleures spécialités dans le confort de notre foyer, ça nous met un petit baume au cœur.

Établi depuis 1972, le restaurant Chez Lévêque n’a plus à faire ses preuves. Les plus grands classiques de la cuisine bistrot française y sont servis chaleureusement tous les jours avec une rigueur et une constance qui forcent l’admiration. La fille des fondateurs de cette institution, Olivia Lévêque, a grandi dans cet univers dont elle respecte les principes. Mais elle fait aussi partie de cette nouvelle génération de restaurateurs qui veut faire bouger les choses. «Notre société a changé et il faut s’y adapter. Nous avions de plus en plus de demandes pour des repas à emporter, une solution simple, rapide et saine pour ceux qui n’ont pas le temps, ni l’énergie de cuisiner tous les jours», raconte en souriant la jeune femme.

Embrasser l’innovation

Sous la houlette du chef Besson (ancien du Laloux), une belle variété de plats emblématiques ont été développés dans une version pour emporter ou à livrer. Mais on n’y trouve rien d’édulcoré ou de surtransformé. Au contraire, toutes ces créations sont réalisées dans les règles de l’art, puis emballées sous vide, ce qui permet de les conserver un bon mois au réfrigérateur et six mois au congélateur.

Que retrouve-t-on au menu de cette nouvelle formule? «Nos plus grands classiques, bien sûr, explique Olivia Lévêque: notre terrine de foie gras et nos charcuteries maison, nos soupes populaires (dont la réputée soupe de poisson), nos sauces incontournables (au poivre, aux morilles ou aux truffes, notamment), ainsi que des mijotés réconfortants (bœuf bourguignon, blanquette de veau, coq au vin, etc.).» Des accompagnements comme de délicieuses pommes dauphines ou du gratin dauphinois peuvent également être commandés par les clients.

Combinaisons multiples

En se lançant dans cette nouvelle avenue, Olivia a souhaité s’adresser à tous les types de gourmands. «Nous sommes ouverts à toutes les commandes et occasions. Avec nous, il n’y a presque rien d’impossible.» Nous pouvons donc emporter dans le confort de notre foyer un seul petit plat, mais aussi de quoi régaler une trentaine de convives. Un menu complet en quatre services au choix est d’ailleurs proposé à ceux qui souhaitent recevoir un groupe chez eux.

De plus, des projets de rénovations sont actuellement en discussion pour aménager une section épicerie qui permettra d’acheter de quoi se régaler à la maison et de passer des commandes. «Nous rajeunissons notre concept sans trahir ce qui a fait de Chez Lévêque une institution. Et nous nous amusons beaucoup à le faire!», conclut la jeune restauratrice, qui ne manque visiblement pas d’idées pour continuer à faire briller son établissement bien longtemps encore.