Ne manquez rien avec l’infolettre.
Un petit bijou d'adresse à Deschambault
Place publique

Un petit bijou d’adresse à Deschambault

Ancien scaphandrier et bourlingueur à ses heures, Jean Philippe Alonso a choisi de s’offrir une retraite active, à son image, en ouvrant son 7e et ultime restaurant à Deschambault. 

Le rêve? Accueillir les clients avec la générosité et la complicité qu’on réserve à nos êtres chers. Les plats du chef évoquent autant son enfance en Corse avec des recettes de ses tantes italiennes que ses coups de cœur à l’international. Autodidacte, Jean-Philippe préconise un retour aux sources, avec une cuisine généreuse qui laisse parler les produits. « C’est important pour moi qu’un poulet goûte le poulet. De nos jours, les gens ont oublié le vrai goût des choses, avec les produits transformés et les sucres ajoutés. » Dans sa cuisine ne trônent que trois indispensables : l’huile d’olive, le beurre et les fines herbes.

Prendre le temps

Ce qui distingue d’abord et avant tout la cuisine de Jean-Philippe, c’est son choix d’exécuter tous les plats à la minute, incluant ses sauces. « Quand on rajoute un filet de crème fraîche et qu’on fait réduire un peu juste avant de servir, le résultat est incomparable. » Cette logique qui l’anime, celle de prendre le temps de bien faire les choses, s’applique aussi à l’accueil qu’il réserve aux clients : ceux-ci réservent leur table pour toute la soirée et dégustent leur repas sans empressement.

« Je fais aussi le tour des tables à la fin du service afin de voir comment ça s’est passé pour eux. Lorsque que c’est possible, je sers moi-même les assiettes, ce qui contribue à créer cette atmosphère conviviale et familiale qui est si importante pour nous. »

Chaque plat est une aventure

Aiglefin dans son manteau des Îles du Pacifique, danseuses du fond des mers ou Xango (un dessert qui fait des malheurs!) : les clients du Restaurant Chez Moi laissent la monotonie sur le seuil de la porte et embarquent dans un grand voyage des sens, ludisme à l’appui. « Quand on me demande c’est quoi ma spécialité, j’ai envie de dire qu’il n’y a que ça sur mon menu. Chaque plat a été pensé pour offrir une expérience unique, comme mon burger de bœuf avec sa sauce blanche aux champignons flambée au Cognac servi dans un pain brioche noir ou mes incontournables frites allumettes aux 7 épices! »

Refusant de céder à la monotonie, le chef se réserve d’ailleurs le droit de changer la présentation de ses plats à chaque service, selon son inspiration du moment. « J’adore rajouter une petite surprise, comme une crevette sur un plat de fish and chips, par exemple. »

Hisser les voiles

Décor sobre et musique relaxante : le Restaurant Chez Moi invite à larguer les amarres de belle manière avec un mur dédié à la projection de photographies des voyages de Jean-Philippe et autres merveilles du monde. Celui-ci se languit d’ailleurs du retour des beaux jours afin de pouvoir réinstaller sur sa terrasse le voilage inspiré d’un trois mats qu’il a fait construire l’été dernier, image finale d’une métaphore originale, unique et authentique : le Restaurant Chez Moi, c’est lui.