Ne manquez rien avec l’infolettre.
L'Atelier des gourmands
Visite

L’Atelier des gourmands

À la sortie du métro Jarry, ne soyez pas étonnés de sentir vos narines se faire chatouiller par une délicieuse odeur de pain tout juste sorti du four. Elle vient du fournil du P’tit atelier, une boulangerie-pâtisserie qui a pignon sur rue dans le quartier.

Lancée il y a trois ans par Samy Taconnet, le P’tit Atelier propose viennoiseries, pains et pâtisseries. Le tout est transformé ou fabriqué sur place par les petites mains des artisans. On peut aussi y boire un café en dégustant un croissant au beurre installé à l’une des 12 places assises que compte le magasin. «C’est un endroit qui invite à la détente, notamment avec notre beau mur végétal», assure Samy.

Pour l’artisan, boulanger et entrepreneur, le succès de sa boutique repose évidemment sur la qualité de ses produits, mais aussi sur l’ambiance familiale qui y règne. Aussi, «les gens sont curieux de nature, ils s’intéressent à la pâtisserie et veulent goûter». Si Samy exerce ce métier par passion, c’est parce qu’il a grandi entouré d’une famille qui a toujours cuisiné à la maison. «Depuis tout petit, j’aime faire des gâteaux», ajoute-t-il.

Voici trois produits phares de sa boutique :

Le Jivara

Un petit gâteau croustillant en bouche qui est fait de noisettes caramélisées et d’un chocolat au lait de qualité avec une ganache montée sur un biscuit moelleux à la noisette. C’est le plus gros succès de la maison. Il s’agit d’un classique revisité façon P’tit atelier, grâce à l’œil et au palais de l’artisan qui y a apporté une petite touche personnelle.

Le Plaisir d’hiver (du temps des fêtes)

Il faudra en profiter car il s’agit-là d’une création éphémère, spécialement pensée pour le temps des fêtes. Cette pâtisserie se compose d’une mousse légère mascarpone vanille avec un intérieur de compotée de fruits rouges et un coulis semi-liquide, lui aussi aux fruits rouges pour rappeler un peu la douceur de l’été alors que le froid arrive dans le pays. C’est léger, frais, et ça se sert en tranche ou sous le format bûche de Noël.

Le P’tit tigré

Son nom n’est pas sans rappeler celui de la boutique… Il s’agit d’un financier, ce petit gâteau à base de poudre d’amande et de blancs d’œuf qui tire son origine de l’est de la France. Encore une fois, les mains expertes du P’tit atelier en ont réalisé une nouvelle version. On le sert parsemé de paillettes de chocolat et en son cœur, on découvre un coulis au chocolat. «C’est une bonne dose d’énergie», assure Samy. Il se déguste parfaitement avec un thé ou un chocolat chaud réconfortant de la maison.