Ne manquez rien avec l’infolettre.
Sous chaque bijou une histoire
Visite

Sous chaque bijou une histoire

Petite boutique indépendante de joaillerie plantée rue Fairmount, L’atelier ĒPŪRE prend le temps avec chaque personne qui passe sa porte de confectionner le bijou qui lui ressemble, selon l’occasion.

L’atelier ĒPŪRE est né d’une rencontre à L’école des métiers du Sud-Ouest de Montréal, celle de Marie-Soleil Lapointe et Célia Rossi. En plus de se lier d’amitié, elles décident de s’associer pour créer un atelier de bijoux haut de gamme, travaillant principalement les différentes sortes d’or (jaune, blanc ou rose). Après avoir occupé un atelier dans un édifice regroupant plusieurs artistes, elles réalisent en 2015 leur rêve d’ouvrir une boutique-atelier ayant pignon sur rue, dans le Mile-End.

Un service personnalisé

Si la boutique est utilisée surtout comme vitrine pour exposer leurs collections, Célia et Marie-Soleil tiennent surtout à pouvoir y offrir un service personnalisé sur place. En plus d’offrir tout d’une bijouterie classique – réparation, polissage, nettoyage, soudure, sertissage et gravure – les joaillières peuvent également transformer un bijou ancien pour en faire un nouveau, évaluer et tailler les pierres ou bien créer un bijou unique de toute pièce.

« Derrière chaque création ou restauration se cache une histoire, c’est ça qui nous passionne. Par exemple quand un client vient nous voir pour fabriquer une bague de fiançailles, qu’un an après nous revoyons le couple pour confectionner leurs alliances et qu’ils nous racontent le moment de la demande, c’est génial! », s’emballe Célia.

Les deux amies et entrepreneures tentent également de travailler avec des pierres précieuses dont elles connaissent la provenance, ayant aussi une expertise en la matière avec un diplôme en gemmologie. « Toute la sous-traitance, comme le coulage des métaux que nous ne pouvons pas faire dans notre atelier par exemple, nous la faisons avec des entreprises montréalaises. Tout est fabriqué et conçu au Québec. C’est important pour nous, ça fait partie de nos valeurs! », explique Marie-Soleil.

L’importance du slow fashion

Les créatrices de L’atelier ĒPŪRE tiennent à prendre le temps avec chaque client de s’assurer de leur fabriquer un bijou personnalisé, qu’il s’agisse d’en faire un à partir d’anciens bijoux de famille ou d’une création sur mesure. « Nous faisons plusieurs rencontres avec nos clients pour discuter de ce qu’ils veulent. C’est important pour nous de ne pas être pressées, de fabriquer quelque chose d’unique et que le client se sente lui aussi unique », explique Célia. « Chaque étape assure une qualité du travail exécuté, toujours minutieux ». Il faut compter six à huit semaines pour la création d’un bijou sur mesure.

Elles tissent ainsi un réel lien de confiance avec leurs clients. « C’est très personnel de faire fabriquer un bijou, il évoque toujours quelque chose, un sentiment. Plus on comprend ce qu’il y a derrière plus on peut réaliser une pièce dans laquelle le client se retrouvera », affirme Marie-Soleil.

En avant le sur-mesure

En boutique et sur le site internet de L’atelier ĒPŪRE, quelques collections s’y trouvent, mais les deux amies voudraient plutôt axer leurs créations sur le « sur mesure » : créer des bijoux uniques pour chacun de leur client. « Nous sommes fières de notre parcours et de notre évolution, nous voudrions toujours garder cette relation intime que nous avons avec nos clients et leurs bijoux. »