Ne manquez rien avec l’infolettre.
Bistro Louis XIV aurait aimé : un rendez-vous en Montérégie
Visite

Bistro Louis XIV aurait aimé : un rendez-vous en Montérégie

Établi dans une charmante maison ancestrale de Saint-Bruno-de-Montarville, la réputation de ce bistro a franchi les limites de la ville et attire de plus en plus de gourmands venus d’ailleurs grâce à sa cuisine du marché valorisant le terroir montérégien. 

Si la clientèle locale reste fidèle à ce restaurant d’inspiration française, certains viennent désormais de Montréal et même de plus loin pour goûter aux plats riches en saveurs élaborés par le chef Michel Racine et son équipe. Si le Bistro Louis XIV tient à renouveler sa carte tous les mois, il conserve des classiques comme le tartare ou encore le boudin, qui ont fait leurs preuves.

En Montérégie, rares sont les restaurants apportez-votre-vin à offrir une cuisine à la fois de qualité et raffinée ‒ mais pas pompeuse  ‒  et faisant la part belle aux produits frais, locaux et de saison dans un joli cadre pittoresque. « Une table de ce type manquait sur la Rive-Sud », explique le chef et copropriétaire, qui officiait dans un restaurant du Vieux-Montréal avant d’ouvrir le Bistro Louis XIV il y a 12 ans.

Le charme de l’ancien

C’est dans une maison champêtre datant de 1890 que les convives sont accueillis dans une atmosphère chaleureuse. Le cachet apporté par le lieu ajoute une touche particulière à l’expérience culinaire proposée aux clients venant dîner ou souper. Michel et ses deux associés de l’époque, désormais à la retraite, ont décoré eux-mêmes la maison qui abrite le restaurant, écumant les antiquaires pour chiner des objets chargés d’histoire. « Certains clients viennent aussi nous donner des affaires comme de vieilles lampes de grand-mère », raconte-t-il.

La Montérégie en vedette

Au cours des dernières années, l’identité montérégienne du Bistro Louis XIV s’est affirmée. En effet, les produits locaux remplissent le plus souvent possible les assiettes : canards élevés à Marieville, légumes issus de la Ferme Mont Bruno, pintades et poules venant de fermes voisines… Quant au pain, il est confectionné à la boulangerie Le Pain dans les voiles. « J’essaie d’encourager les commerces du quartier, surtout quand ils font de beaux produits de qualité », souligne Michel.

Le restaurant organise également des soirées accords mets et vins en collaboration avec des vignobles des environs, dont le vignoble Kobloth. Situé à Saint-Bruno, il produit des vins blancs et rouges ainsi que des bières microbrassées.

Adapter les plats au gré des saisons

Soucieux de concocter une cuisine de marché, le Bistro Louis XIV apprête ses tartares au rythme des saisons. Pour réchauffer le palais de ses clients l’hiver, le tartare de saumon, servi avec de petites pommes grenade, est agrémenté d’une mayonnaise à l’orange. L’été, le chef mise plutôt sur des ingrédients destinés à apporter de la fraîcheur à ses tartares de poisson. L’hiver, la carte s’enrichit aussi de plats mitonnés comme les joues de veau braisées au vin blanc, accompagnées de risotto au safran et au parmesan ainsi que de feuilles de choux de Bruxelles et d’huile aux herbes.

Les papilles véganes ne sont pas oubliées puisque le Bistro Louis XIV propose aussi des plats tels que des agnolotti à la courge poivrée, servis avec une sauce marinara, des pistaches grillées et des chips composées de champignons, de mâche et de parmesan.