Ne manquez rien avec l’infolettre.
À l'Auberge Saint-Gabriel, une riche tradition se poursuit
Visite

À l’Auberge Saint-Gabriel, une riche tradition se poursuit

Incarnant tour à tour un hôtel, un poste de traite de fourrures, une imprimerie, pour finalement revenir à sa vocation d’origine, l’Auberge Saint-Gabriel a d’impressionnants murs de pierres chargés d’histoire…

Fondée en 1784, l’Auberge Saint-Antoine est considérée comme la plus vieille institution en restauration en Amérique du Nord, et elle est synonyme de tradition et de grande qualité. La famille Bolay, qui a racheté la bâtisse historique en 1987, a donné un second souffle à l’endroit.

Devenue une sommité en termes de gastronomie grâce à son restaurant, une référence pour la vie nocturne montréalaise avec sa boîte de nuit ainsi qu’un endroit de prédilection pour des événements majeurs en raison de ses espaces locatifs chics, l’Auberge Saint-Gabriel maîtrise l’art de recevoir. Voici trois bonnes raisons d’en faire l’une de ses meilleures destinations dans la métropole.  

Un établissement gourmand

Le restaurant peut accueillir jusqu’à 80 personnes mais a conservé l’esprit de la bâtisse d’origine, avec ses colonnes de bois, son coin du feu et ses murs imposants invitant à la convivialité. Les savoureux plats, signés du chef exécutif suédois Ola Claesson et de la cheffe de cuisine Audrée Dufresne, sont autant de raisons de se déplacer.

Les classiques et les créations laissent une grande place aux produits de saison dans un menu des plus raffinés. Poulet de Cornouailles rôti à la broche, canard deux façons, côte de bœuf vieillie, sans oublier la fameuse fondue suisse, font partie des incontournables. Les plats sont copieux et très bien exécutés, et on a envie de s’attarder longuement dans ce cadre ancestral au charmant cachet.

Une boîte de nuit mythique

Légendaire club opéré depuis un peu plus de dix ans, le Velvet se démarque par sa musique électro, techno, house ainsi que par les DJs réputés. En mode speakeasy, niché sous le restaurant de l’auberge, le bar offre une atmosphère intimiste. Le lieu a d’ailleurs été revisité par le designer québécois Bruno Braën à l’automne, question de revaloriser le décor.

Dans ce club vivant au rythme des événements de la ville, il n’est pas rare de croiser quelques starlettes d’ici et d’ailleurs en raison de son côté tendance et toujours actuel. Cocktails sur mesure, ambiance survoltée, musique branchée… Le Velvet fait partie sans contredit des endroits privilégiés par les noctambules.

Des salles festives

Bien que les espaces à louer soient nombreux à Montréal et que la concurrence demeure forte, l’Auberge Saint-Gabriel reste des plus compétitives avec ses trois salles aux allures d’antan, parfaites pour les événements privés. Que ce soit la salle Dulong, la salle Truteau ou le grenier pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes en repas assis et 300 en formule cocktail, les espaces sont disposés à accueillir les anniversaires, mariages, réunions corporatives ou toutes autres réceptions et événements d’envergure. Une belle façon de surprendre ses convives et de leur offrir une expérience hors du commun. Service clé en main et cachet historique inclus.

Pour tous ces aspects, L’Auberge Saint-Gabriel incarne une remarquable adresse du Vieux-Montréal pour souligner un événement, quel qu’il soit. Truffée d’éléments historiques, cette institution arrive toujours à épater, près de 300 ans plus tard.