Ne manquez rien avec l’infolettre.
Pizzédélic : perdurer dans le temps
Visite

Pizzédélic : perdurer dans le temps

Sur l’avenue Mont-Royal, Pizzédélic se fait rapidement remarquer par sa devanture verte. Le chef de file dans la confection de pizzas carrées à croûte mince fait partie du paysage depuis 1994. 

Véritable institution, Pizzédélic a réussi un tour de force : celui de durer grâce à une constance et une fidélité exemplaire. C’est son essence même, comme l’explique celui qui était présent dès l’ouverture des portes de l’établissement, Pierre Castonguay : « Une entreprise qui dure 25 ans, c’est clairement qu’elle fait les choses correctement. On a encore du plaisir et ça c’est important. » Son associé, Christian Bourassa, l’a rejoint dans l’aventure il y a une dizaine d’années. L’établissement peut se targuer d’être encore aujourd’hui une destination de prédilection pour les amateurs de bons plats sans prétention, grâce à trois points essentiels :

Une formule à part

Cet endroit sympathique et convivial se distingue notamment par son décor original et hyper coloré. Réalisé il y a un quart de siècle par Jean-Pierre Viau, il reflète un design hétéroclite et psychédélique avec ses formes arrondies. La pérennité de l’endroit en a fait un repère pour les clients locaux de tous horizons. « On est un restaurant de quartier rassembleur, note Pierre. Comme Tintin, c’est jusqu’à 77 ans! » Le dynamisme de l’équipe ajoute au succès. Grâce à une relève toujours présente et motivée, dont certains sont des enfants d’anciens employés, il y a de quoi être fier et avoir envie de se renouveler constamment.

Pizzas uniques

Dès son ouverture, le restaurant innovait déjà par son originalité dans l’offre de ses plats. Encore aujourd’hui, on y propose des créations qu’on ne trouve nulle part ailleurs, signées du chef Frédéric Foisy. Ainsi, on y va entre autres pour la pizza tyrolienne, faite de mascarpone, jambon forêt noire et fromage suisse, ou encore pour celle au chili con carne ou à la sauce thaï. Contrairement aux trattorias italiennes traditionnelles, le restaurant n’est pas limité dans ses choix et propose des saveurs éclatées. Le menu d’une trentaine de combinaisons et de petites assiettes gourmandes à partager est adapté au fil des saisons.

Capacité à évoluer

En 25 ans, on peut dire que les choses ont changé et les goûts ont évolué. De là l’importance pour un restaurant d’arriver à s’adapter sans cesse. « Aujourd’hui, les gens s’y connaissent plus en vin et en nourriture, constate Pierre. Il a fallu créer de nouveaux plats pour surprendre et épater. » Il ne reste qu’à espérer que les prochaines années soient aussi stimulantes que celles passées et que Pizzédélic continue d’être cet esprit novateur qui a fait son succès jusqu’à maintenant.