Deux privés s’allient pour l’art et la culture autour d’un partenariat à portée internationale.

15 octobre 2014 7h00 · Le Cercle

 

Le Cercle – Lab vivant, carrefour névralgique à Québec, et le brasseur international Budweiser signent un fort partenariat destiné à soutenir le développement musical et culturel du Cercle.

La multinationale, qui se démarque actuellement en tant que partenaire majeur de la scène musicale mondiale, a identifié Le Cercle – Lab vivant parmi une poignée de lieux de diffusion en Amérique du Nord, comme entreprise phare pour développer conjointement le créneau de la musique émergente. Plus encore, le géant de la bière a été séduit par le foisonnement et le dynamisme positif du Cercle y reconnaissant un terreau fertile à l’innovation culturelle et sociale. Après réflexion et des rencontres avec plusieurs acteurs québécois du monde de la bière, le choix du Cercle s’est porté sur un partenariat permettant d’opérer une restructuration pleine d’avenir tout en s’assurant de pouvoir continuer d’innover librement. Cet appui de taille ouvre au Cercle des horizons inexplorés. Cet investissement majeur de Budweiser dans la sphère art et culture du Cercle – Lab vivant aura certes une portée majeure sur le futur de l’entreprise, mais plus globalement sur le portrait du financement de la culture au Québec.

En plus d’un développement majeur au niveau de la programmation musicale, le reste de la sphère art et culture du Cercle considéré plus marginal sera aussi consolidé par ce nouveau partenariat. Le Cercle – Lab vivant, une entreprise ayant pignon sur rue dans St-Roch depuis 7 ans, voit émerger un souffle nouveau pour contribuer au financement privé de nouvelles initiatives artistiques. Initiatives bénéficiant à la fois à la formidable diversité de sa clientèle, aux acteurs du milieu culturel ainsi qu’au rayonnement national et international de la Ville de Québec. Le développement de nouveaux axes tel celui des arts médiatiques et numériques est envisagé ainsi que le renforcement de la présence des arts visuels, théâtre, danse contemporaine et littérature dans le lieu. Soulignons également que l’aide de Budweiser contribuera à améliorer l’accessibilité et la médiation culturelle nécessaires au développement de nouveaux publics.

Budweiser s’engage dans une relation nouvelle avec sa clientèle. Au-delà des ventes, la compagnie souhaite démocratiser encore plus son produit en diversifiant sa clientèle. Ceci marque également un tournant dans leur approche marketing. De la relation de confiance développée entre les deux entreprises est née une stratégie de visibilité qui va au-delà du placement publicitaire. Budweiser et Le Cercle – Lab vivant y feront ressortir leur partenariat de façon originale. Une œuvre en arts visuels sera créée in situ au Cercle permettant à un artiste sélectionné via un appel à projets de jouer avec l’identité du géant, d’opérer un processus de détournement publicitaire mettant en perspective sa vision d’un tel partenariat entre un géant de la bière et une entreprise privée à vocation culturelle. L’appel à projets sera lancé dans les prochaines semaines sur les plateformes du Cercle – Lab vivant.

La politique d’achat local et biologique du Cercle – Lab vivant demeure la priorité de l’équipe du chef Olivier Godbout, avec près de 90% des produits alimentaires achetés au Québec, l’incubation d’un projet maraîcher à l’île d’Orléans, et près de 250 étiquettes de vin, dont 95% en importation privée. La grande variété de bières en fût distribuées par Labatt contribue à la qualité de l’offre proposée. L’ouverture du distributeur à laisser gérer de façon indépendante la sélection des bières en bouteilles offertes par le Cercle a permis entre autres de réaliser de nouveaux partenariats avec les microbrasseries québécoises La Brasserie Générale (Québec) et Le Trou du Diable (Shawinigan). En fait, cette importante contribution financière d’un autre privé garantit de pouvoir continuer à offrir l’exception à des prix somme toute très abordable.

« Un tel partenariat financier rend justice aux investissements privés majeurs réalisés par l’actionnariat du Cercle – Lab vivant dans les 7 dernières années, et permet de capitaliser l’espace en conservant une programmation musicale et culturelle de qualité et une restauration responsable, le tout dans un esprit de développement durable. » selon Bruno Bernier, directeur général du Cercle,

 

Nous aimerions connaître votre avis sur ce nouveau partenariat. L’art et la culture doivent trouver des nouvelles formes de financement. Que pensez-vous de l’implication d’un privé dans le financement des activités culturelles du Cercle?  Vos commentaires seront lus, appréciés, et diffusés largement.

bud

Partagez cette page

Présentation

Musique, arts visuels et numériques, ateliers avec l’enfance, laboratoire de danse contemporaine, théâtre, cinéma expérimental: cet automne le Cercle affirme sa vocation multidisciplinaire. Des partenariats solides, de nouvelles collaborations, la crème des artistes d’ici et d’ailleurs tournent avec nous dès la rentrée !

Calendrier

  • La Petite Scène
    25 octobre 2017
    En savoir plus

  • Voir toute la programmation →

@LeCercleQc sur Twitter

Le Cercle
228 Saint-Joseph Est ,
Québec G1K 3A9
T (418) 948-8648
www.le-cercle.ca