Mot de Frédéric Dubois, metteur en scène de Tout ce qui tombe

photo: Nicola-Frank Vachon

Construire une mise en scène

Parce que j’ai bien eu l’impression tout le long de ce projet, de ne pas mettre en place ou créer des images mais bien de construire la mise en scène.

Ce spectacle s’est en effet construit.

Tranquillement et différemment.

Nous avons misé sur le hasard.

Le hasard du quotidien qui nous met devant de simples choses qui peuvent changer considérablement (ou pas) nos vies.

« Est-ce que ça changerait nos vies tu penses si on savait que quelqu’un pense à nous ? » dit Marie dans la pièce.

Ce genre de détail qui nous met devant nous-mêmes, nous révèle, nous transforme…

Or, nous avons créé une chorégraphie sans le texte. Une chorégraphie basée sur le quotidien. Les gestes qui définissent les personnages. La routine.

Le détail. Faire un café. Marcher. Lire. Prendre un bain, etc.

Et après, le texte est arrivé. Nous l’avons dit au-dessus de tout ça. Sa poésie est assez forte pour trouver sa place, son sens.

Nous avons laissé le texte colorer le quotidien.

Et si les personnages ne sont pas ensemble au moment de le dire, ça donne quoi ?

Et si le spectateur regarde autre chose, un autre personnage pendant, ça donne quoi ?

Il nous a semblé que la partition explosait, se multipliait et créait ce sentiment de hasard. Cette impression que soudain la vie prend un sens différent. Nous y avons trouvé le sublime dans le banal. Nous y avons trouvé une fracture dans le temps et toutes les possibilités qui viennent avec.

Toutes ces personnes que l’on croise dans la vie et dont on ignore les drames, les colères, les joies. Toutes ces fois où au milieu de la foule on se touche, on se frôle. Ce sont ces hasards-là qui m’ont inspiré.

Qu’est-ce qui nous lie ? Qu’est-ce qui nous sépare ? demande Véronique [Côté].

Et ce lien entre les petites choses qui nous définissent aura été ma réponse.

Merci.

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1



Concours

À gagner, une paire de billets pour Les Enrobantes.

Pour participer, commentez un texte en expliquant pourquoi vous voudriez aller voir la pièce.

Les gagnants seront sélectionnés au hasard parmi ceux qui auront soumis un commentaire durant la semaine précédent le tirage et qui auront fourni tous les renseignements nécessaires lors de l'envoi de celui-ci. Les gagnants seront contactés par courriel et/ou par téléphone. Tirage le 1er mai 2013.

Saison 2012-2013

Crédit photo : Vincent Champoux

Téléchargez la brochure de saison

L’histoire du Trident

Calendrier

@TheatreTrident sur Twitter

Derniers commentaires

À lire également

Théâtre du Trident
269, boul. René-Lévesque Est
Québec (QC) G1R 2B3
T 418 643-5873
F 418 646-5451
info@letrident.com
www.letrident.com