Les Enrobantes: Entrevue avec Bertrand Alain, metteur en scène

Quels sont les défis de la mise en scène d’une pièce lorsqu’il est question d’acteurs et de marionnettes ?

C’est la première fois que je mets en scène une pièce avec marionnettes. Mon expérience avec ce médium est celle du comédien, car j’ai joué dans plusieurs spectacles du Théâtre de Sable.

Tout d’abord, il faut créer un espace scénique qui corresponde aux dimensions des marionnettes pour les mettre en valeur et qui soit suffisamment grand pour pour que les manipulateurs y évoluent. Par la suite, la direction des comédiens représente un double défi d’interprétation : s’investir comme ils ont l’habitude de le faire mais en transmettant cela à travers la marionnette. C’est un exercice périlleux, mais profondément ludique et inspirant.

Qu’apporte l’utilisation de la marionnette que ne permet pas la simple présence des acteurs, en particulier pour le sujet dont il est question ici ?

Cette pièce est pleine de fantaisie et constitue une sorte de délire, de fantasme ultime que l’auteure Marie-Christine Lê-Huu prête à Freud. La marionnette est un véhicule extraordinaire pour cet univers où le réel est sublimé par le monde du rêve, sujet important dans les travaux du célèbre psychanalyste. De plus, la marionnette – peut-être parce qu’elle nous ramène à l’enfance – permet d’aborder une grande variété de thèmes. Que ce soit un sujet lourd, comme la mort, ou délicat comme la panne de désir – elle nous permet une certaine légèreté. Avouez que les problèmes érectiles s’illustrent plus facilement avec une marionnette qu’avec des comédiens ! Mais, toujours, la justesse et la vérité planent au-dessus de l’ensemble. Et, après toutes les folies et cabrioles, la lucidité de Lola se révèle profondément humaine !

Partagez cette page


Concours

À gagner, une paire de billets pour Les Enrobantes.

Pour participer, commentez un texte en expliquant pourquoi vous voudriez aller voir la pièce.

Les gagnants seront sélectionnés au hasard parmi ceux qui auront soumis un commentaire durant la semaine précédent le tirage et qui auront fourni tous les renseignements nécessaires lors de l'envoi de celui-ci. Les gagnants seront contactés par courriel et/ou par téléphone. Tirage le 1er mai 2013.

Saison 2012-2013

Crédit photo : Vincent Champoux

Téléchargez la brochure de saison

L’histoire du Trident

Calendrier

@TheatreTrident sur Twitter

Derniers commentaires

À lire également

Théâtre du Trident
269, boul. René-Lévesque Est
Québec (QC) G1R 2B3
T 418 643-5873
F 418 646-5451
info@letrident.com
www.letrident.com