Infinity War: cataclysme efficace
Cinéma

Infinity War: cataclysme efficace

Nouveau chapitre de la – très longue – saga Marvel au cinéma, Avengers: Infinity War était des plus attendus. Le film répond-il aux attentes des fans?

La voici enfin, la bataille ultime tant attendue, celle où se rencontrent toutes les franchises Marvel dans un seul et même film qui risque fort bien d’éclater le box office ce week-end. Véritable congrès du super-héros, Infinity War présente enfin Thanos, vilain légendaire de l’univers des bandes dessinées, force presque implacable prêt à tout raser sur son passage. Dans cette version cinématographique, il doit trouver toutres les pierres d’infinité afin d’obtenir le pouvoir nécessaire pour effacer la moitié de la vie dans l’Univers en claquant des doigts. Cachant mal ses envies d’être vénéré par la moitié restante, le machiavélique titan mauve dit chercher par cette destruction à obtenir un équilibre qui permettra aux civilisations de se revigorer plutôt que de sombrer dans l’anéantissement inévitable.  Évidemment, les Iron Man, Thor et Captain America de ce monde ne sont pas prêts de laisser ce cataclysme se produire.

Copyright Marvel Studios
Copyright Marvel Studios 2018

Présentant une véritable pléthore de personnages, le film peut sembler un peu dur d’approche pour les non-initiés de l’univers cinématiqueMarvel. Certains films récents, tels que Thor: Ragnarok, sont absolument essentiels à une compréhension de l’action du premier tiers, ce qui fait que les néophytes pourront s’y retrouver perdus. Les frères Russo parviennent toutefois à ne pas trop s’égarer dans de multiples sous-histoires. Dès la fin de cet acte initial venant mettre en place tous les super-héros (ou presque) qui participeront à l’aventure, le narratif se sépare en trois histoires distinctes qui se suivent chronologiquement et mènent tous au même endroit. Il s’agit là d’une prouesse certaine, nombre de sceptiques ayant approché cette sortie en craignant y retrouver un ramassis de boucles non bouclées.

Copyright Marvel Studios 2018
Copyright Marvel Studios 2018

Ce qui évite au film d’être un ragoût de mauvais goût, c’est son assurance complète. Marvel a compris qu’elle peut tout simplement assumer que tout le monde comprend où l’on se situe et ne perd pas son temps à bourrer le film de flashbacks pour prendre le public par la main. On nous emmène dans cet univers comme s’il était naturel qu’un homme aux pouvoirs cosmiques côtoie un raton laveur parlant et armé jusqu’aux dents. C’est ce qui fait que tout fonctionne. Non seulement la formule est efficace, mais le studio s’est assuré de donner aux fans les bonbons désirés. On a droit à du gros Thor au sommet de sa forme, les Guardiens de la Galaxie détonnent parfaitement avec le reste de la clique, Steve Rogers est juste assez too much. Les moments de plaisir enfantin pullulent et, malgré des libertés prises dans le scénario avec certaines histoires tirées des comics, on y trouve notre comble.

Évidemment, les effets visuels sont à leur paroxysme dans cette production massive. C’est bienvenu, car on compte là-dessus pour réussir à embarquer dans une histoire aussi farfelue. Force est d’admettre que l’on s’y prend, et certains moments évoquent les mêmes émotions qu’on a eu, jadis, en écoutant pour la première fois le Return of the King de Peter Jackson. Les scènes d’action sont au point et la dimension de l’affrontement est si grande que les deux films sont comparables dans une certaine mesure. L’humour est également au rendez-vous, et Marvel a compris exactement ce qui fonctionne. Chaque personnage a son côté comique bien à lui, et encore une fois le Spider-Man de Tom Holland crève l’écran et se révèle être l’un des meilleurs paris du MCU depuis ses débuts.

infinitywar-teaser3

Malgré tout cela, au sortir du film, on est laissé sur une drôle d’impression. La fin, très intense, donne du mal à entrevoir comment l’équipe parviendra à repartir pour la deuxième partie prévue en mai 2019. On en vient également à se poser la fameuse question: sommes-nous en train de faire une surdose de cinéma de super-héros? Bien que pour les fans (dont je fais partie) il soit facile d’en redemander, il apparaît tout de même que l’effet de stupéfaction n’y est plus. Pour les autres, ce film sera certainement très difficile à apprécier à sa juste valeur. On a droit ici à un excellent film de super-héros, un tour de force en matière de blockbuster, mais un film correct sans plus si on le prend pour ce qu’il est lui-même, isolé de sa bulle d’amateurs de comics. Ceci étant dit, c’est un must-see pour tout fan du genre!

Les offres sur Boutique.Voir.ca

Obtenez de 25% à 40% de plus dans ces établissements!